La dernière livraison de Raphaël, "Haute fidélité", neuvième album de sa carrière, a déjà été repoussé deux fois mais a fini par paraître ce printemps.

Raphaël, auteur-compositeur-interprète, musicien, écrivain, réalisateur et acteur sur scène lors d’un hommage à Alain Bashung au Grand Rex le 2 octobre 2019 à Paris, France.
Raphaël, auteur-compositeur-interprète, musicien, écrivain, réalisateur et acteur sur scène lors d’un hommage à Alain Bashung au Grand Rex le 2 octobre 2019 à Paris, France. © Getty / David Wolff - Patrick / Redferns

Neuf ans après l’expérimental « Super-Welter », l’artiste a retrouvé dans cette nouvelle aventure le producteur Benjamin Lebeau, la moitié du duo électro The Shoes, lequel était aussi aux commandes de l’album précédent de Raphaël « Anticyclone » en 2017.  

Ensemble, ils ont façonné les douze titres qui constituent « Haute fidélité », un disque que l’artiste considère lui-même comme le plus intime, celui où il se raconte le plus, où tout est autobiographique.  

Parmi ces chansons, une en particulier rend hommage au chanteur Christophe qui nous a quittés il y a tout juste un an et que Raphaël vénérait par-dessus tout.  

Pour lui, Christophe était autant un ami qu’une grande influence artistique. Il lui rend un hommage déchirant à travers « Norman Jean ». Ce n’est pas seulement l’état civil de Marilyn Monroe mais aussi un nom qui désigne une variété de roses blanches que l’auteur des « Mots bleus » avait offertes un soir à Raphaël juste avant de partager une scène ensemble.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Sur cet album, Raphaël a ouvert grand les portes du studio à quelques amis, à commencer par le regretté batteur prodige Tony Allen ; également le chanteur de Feu! Chatterton, Arthur Téboul, avec lequel il partage quelques compositions et dont on entend la voix à plusieurs reprises sur le disque.   

Autre invitée de marque, Valeria Bruni Tedeschi déclame un passage de « La divine comédie » de Dante en italien dans « Maquillage bleu ».  

Ainsi que deux vrais duos, l’un avec Pomme que l’on entendra à la fin de cette chronique et l’autre avec Clara Luciani sur « Si tu pars, ne dis rien »…  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Leur collaboration remonte aux années 2015-2016, à l’époque où bien avant de se faire connaître comme chanteuse elle accompagnait Raphaël sur scène en tournée en tant que guitariste, pianiste et choriste.  

Si l’album s’ouvre sur la phrase « Les années 20 sont folles, souviens-toi, les années 20 seront folles encore une fois » -une allusion à la période troublée que nous vivons tous depuis un an- « Haute fidélité » invite malgré tout à danser et à se libérer le cœur battant. Joyeusement nostalgiques, les titres nous entraînent dans des ruptures de ton et des rythmes qui vont de la pop endiablée aux sonorités orientales.  

Sous le titre « Je suis revenu », Raphaël nous fait connaître le romancier russe Ossip Mandelstam dont il a mis en musique le poème « Léningrad ».  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Haute fidélité » a une double signification. On pense évidemment au matériel audio que revendique le chanteur en quête d’un son idéal, d’un son massif haute-fidélité à toute épreuve, que ce soit, précise le chanteur, « en amour, en amitié, en musique ou en tout ».  

Raphaël, rappelons-le, est aussi un écrivain. Sous son nom complet, Raphaël Haroche, il a publié en 2017 un recueil de nouvelles, « Retourner à la mer » chez Gallimard, récompensé par le Prix Goncourt de la nouvelle. Un deuxième volume devrait bientôt sortir durant le printemps.  

En attendant, savourons ses mots en musique avec le deuxième duo de son album, « Le train du soir » en compagnie de Pomme, une chanteuse qu’il considère comme l’une des plus brillantes de sa génération.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Raphaël : album « Haute fidélité » (Columbia / Sony)  

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.