Les têtes pensantes de Gorillaz : Damon Albarn et Jamie Hewlett, entament un virage dans l’histoire du groupe. Il a pour nom "Song Machine".

Gorillaz, Damon Albarn et Jamie Hewlett à Paris 2 mars 2017.
Gorillaz, Damon Albarn et Jamie Hewlett à Paris 2 mars 2017. © Maxppp / PHOTOPQR/LE PARISIEN/Philippe de Poulpiquet

Lassés du format album, le groupe vient de publier le premier épisode de la "Song Machine", dans lequel est dévoilé le single "Momentary Bliss", en collaboration avec le rappeur Slowthai et le punks de Slaves. 

Le concept de la série "Song Machine" est de créer une playlist en évolution constante qui se nourrit des rencontres et des envies de Damon Albarn et Jamie Hewlett. 

Rien de fixe, mais une certitude, chaque chanson sera accompagnée d’une vidéo ou les membres virtuel, 2D, Murdoc, Russel, et Noodle partageront l’écran avec des musiciens en chair et en os. 

Russel d’ailleurs nous explique de quoi demain sera fait : 

Song Machine est une nouvelle façon de faire pour nous, nous ne savons même pas qui débarquera au studio la prochaine fois. Song Machine se nourrit de l'imprévisible, et carbure au pur chaos. Alors quoi qu'il arrive, nous sommes prêts à produire comme s'il n'y avait pas de lendemain. Vous savez, juste au cas où...".

Dans un monde où l'industrie du disque n'a qu'une hâte, de refaire ce qui marche, Jamie Hewlett raconte que Gorillaz est le seul groupe qui puisse être "transmis" à d'autres musiciens. 

Soyons donc heureuses et heureux car cette année les surprises vont être quand même visiblement nombreuses…

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.