C’est un drôle d’événement auquel les fans de rock et d’animés ont pu assister dimanche soir outre-Atlantique.

Le groupe Weezer se produit lors du festival de musique NOS Alive à Lisbonne, Portugal, le 11 juillet 2019.
Le groupe Weezer se produit lors du festival de musique NOS Alive à Lisbonne, Portugal, le 11 juillet 2019. © AFP / Pedro Fiúza / NurPhoto

Avez vous reconnu le groupe qui a repris à grand renfort des rifs endiablés le générique des Simpsons ?

Weezer, Rivers Cuomo and Co ont eu les honneurs (ultimes à leurs yeux) d’une apparition dessinée dans la 31ème saison des aventures de la famille la plus célèbre de Springfield et ils en ont profité pour dévoiler un titre qui figurera sur leur prochain album Van Weezer, le Van, ça ne vous aura pas échappé, annonçant la couleur de ce nouvel opus : le metal.

Weezer et la colorimétrie, une histoire longue de presque 30 puisque leur premier album, sobrement nommé Weezer a vite été rebaptisé, à cause de la couleur de sa pochette, le Blue Album,  le tout produit par Ric Ocasek des Cars.

The sweater song  la toute première chanson écrite par Cuomo qui racontera d’ailleurs à son sujet : 

j’essayais de faire une chanson à la velvet underground, j’ai attrapé une guitare acoustique et la première chose que j'ai jouée a été ce riff.  Ce n’est que quelques années plus tard que j’ai réalisé que c’était un pompage quasi complet du riff de Sanitarium de Metallica. Et ça  résume parfaitement Weezer pour moi  Tu essaies  d'être cool comme le Velvet Underground mais tes racines métal ressortent inconsciemment »

Coup d’essai, coup de maître, l’album est un énorme succès.

Ce qui ne sera malheureusement pas le cas du deuxième, le pourtant magnifique Pinkerton, sorti en 1996, un album détesté par le principal intéressé, Rivers Cuomo qui le compare à une soirée avinée durant laquelle on se lâche et sort ses tripes, pour immédiatement le regretter après avoir dessoûlé.

Les séquelles et blessures pansées, retour à la couleur pour Weezer en 2001 avec le green album et retour aussi de Ric Ocasek aux consoles.

Hash pipe, qui comme chaque single du groupe est accompagné d’une vidéo digne de ce nom, en l’occurrence, celle là est peuplée de sumos, un clip qui fait la joie de MTV mais moins que la suivante, peuplée elle de bébés animaux trop mignons qui accompagnent Island in the sun  et ces deux onomatopées. 

Onomatopées qui ont assuré au groupe un nombre de passage radio exponentiel et donc un immense succès, suivront les albums Maladroit en 2002, puis en 2005, une nouvelle livraison, partiellement réalisée par le producteur star/gourou Rick Rubin, qui vante à Rivers Cuomo les mérites de la méditation, d’où le titre de l’album Make believe .

« Beverly Hills » est le premier single qui en est extrait et bienfaits de la méditation ou non, le clip qui l’accompagne jouit de la gracieuse présence de Hugh Hefner, père fondateur du magazine playboy et quelques-unes de ses bunnies

En 2008, le groupe voit rouge, enfin sort le Red Album, emmené par du porc et des haricots.

Pork and beans chanson inspirée par un dirigeant de maison de disque ayant demandé à Cuomo de faire de la musique plus commerciale.

Et ensuite, depuis 2009, huit albums, parmi lesquels Hurley, ou Everything Will Be Alright in the End, l’ultime LP enregistré avec Rick Ocasek, 

Et évidemment The white album, The Black album, The Teal (une sorte de bleu électrique) un album de reprises.

Le quatorzième album album du groupe, Van Weezer donc, devait sortir cette semaine mais a été repoussé, un album à grosses guitares pour lequel il va donc falloir patienter pour l’écouter dans son intégralité mais, bonne nouvelle quand même, le groupe a dévoilé un tout premier titre hommage aux héros du quotidien, ceux qui restent confinés, alors profitez !

"Van Weezer", quatorzième album de la bande Rivers Cuomo and co, bientôt dispo. Label : Crush Music et Atlantic Records.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.