Un premier album "Belesia" (Hélico Music) pour ce musicien argentin et néanmoins globe-trotter.

Le chanteur et guitariste Ignacio Maria Gomez avec "Omeñiso" (feat. Ballaké Sissoko)
Le chanteur et guitariste Ignacio Maria Gomez avec "Omeñiso" (feat. Ballaké Sissoko) © Capture d'écran/YouTube/Helicomusic

Ignacio Maria Gomez, va nous amener de la douceur dans ce curieux hiver. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Depuis sa plus tendre enfance, son univers musical s’est construit autour de rencontres et de voyages. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En Amérique du sud dans un premier il découvre puis se donne pour mission de partager un bout de musique africaine. Au-delà des sons, il recherche aussi à mettre en évidence, l’héritage musical des esclaves venu d’Afrique, qui sont devenus des citoyens de cet autre continent.  

Il chante dans une langue qui n’appartient qu’à lui. Lors de ses vadrouilles, il rencontrera Vincent Ségal, Ballaké Sissoko, Loy Ehrlich, Cynthia Abraham,...que l’on va retrouver sur ce premier opus, qui ouvre à la rêverie, et au voyage immobile.

Contact
Thèmes associés