Relativement peu connu par chez nous, le producteur et songwriter néerlandais Benny Sings a publié tout récemment le délicieux "City Pop" (Stones Throw), qui n'est rien de moins que son sixième album ! Il était donc temps de se pencher enfin sur le cas de Tim Van Berkestijn (son vrai nom).

Le producteur et songwriter néerlandais Benny Sings a publié tout récemment son sixième album, "City Pop" (Stones Throw).
Le producteur et songwriter néerlandais Benny Sings a publié tout récemment son sixième album, "City Pop" (Stones Throw). © Takuroh Toyama

Benny Sings n'est pourtant pas ce qu'on peut appeler un perdreau de l'année... Depuis le début des années 2000, (soit presque 20 ans) il s'emploie à produire une musique pop tissée de groove, de soul et de hip hop.

Musicien, producteur, beatboxer, il a pris son temps avant d'oser poser sa voix chaude et suave sur ses propres instrumentaux, et aboutir à cette chill-pop, solaire et sophistiquée, qui le caractérise aujourd'hui.

En 5 albums, Benny Sings a pu ainsi faire évoluer son style et délivrer aujourd'hui avec ce "City Pop", ce qui semble être sa musique de prédilection. Une musique orientée vers un rock ultra-léché, aux mélodies précieuses et gorgées de soleil californien : à classer dans la catégorie AOR (album-oriented rock) ou Rock FM... Un son et un style qui ont largement été incarnés dans les années 70 et 80, par des artistes tels que Steely Dan, Michael McDonald ou Randy Newman.

Une musique qui était tombée en désuétude (voire devenue carrément has-been) mais que des artistes en vogue comme Thundercat ou Solange ont contribué à remettre au gout du jour. L'alignement des planètes est alors idéal pour que la pop câline et groovy de Benny Sings résonne enfin jusqu'à nous...

Cet album "City Pop", Benny Sings l'a peaufiné durant 5 ans, pour obtenir enfin sa formule idéale : 

un cocktail de pop aux parfums de soul, de jazz et de rap, un son très californien. 

Rien d'étonnant donc à ce que ce sixième album soit le premier à sortir sur l'excellent label Stones Throw basé à Los Angeles. Rien d'étonnant non plus à ce que le soulman californien Mayer Hawthorne soit aussi de la partie. Il apporte en effet sa contribution sur "Not Enough", l'un des premiers singles dévoilés en début d'année pour lancer l'album.

Né d'une session en studio à Los Angeles avec Mayer Hawthorne (au beatboxing en arrière plan) ce titre a pourtant été écrit à Amsterdam. Car ce bien nommé "City Pop" est largement traversé et inspiré de villes chères au cœur de Benny Sings : Amsterdam, Los Angeles, New York, Londres, Tokyo... Et pour que le voyage soit complet, l'album a été réalisé à Paris au Studio Ferber par Renaud Létang.

"City Pop" le nouvel album de Benny Sings  est disponible chez Stones Throw. Un album parfait pour les vacances !

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.