Youpi car il aura fallu attendre 6 ans, pas moins, pour que les New-yorkais sortent enfin du silence. Ezra Koenig et sa bande reviennent avec 2 nouveaux morceaux « Harmony Hall » et « 2021 » en prélude à leur quatrième album « Father Of The Bride » qui sortira au printemps.

Brian Robert Jones (à gauche) et Ezra Koenig de Vampire Weekend se produisent à Lollapalooza 2018 à Grant Park le 4 août 2018 à Chicago, dans l'Illinois.
Brian Robert Jones (à gauche) et Ezra Koenig de Vampire Weekend se produisent à Lollapalooza 2018 à Grant Park le 4 août 2018 à Chicago, dans l'Illinois. © Getty / Josh Brasted

Vampire Weekend est à l’origine un quatuor formé de Ezra Koenig, Rostam Batlanglij, Chris Tomson et Chris Baio. Les 4 garçons se sont rencontrés sur les bancs de la fac, à Columbia, où ils étaient tous étudiants en musicologie.

Très vite, Vampire Weekend a su imposer son style moderne, baroque et arty, un peu intello. Une musique pop, vitaminée, colorée et rythmée de sonorités rock, afro et folks.  

Un style audible dès leur premier album éponyme en 2006 qui connaîtra un succès instantané aux Etats-Unis comme en Angleterre et plus largement en Europe.

Le deuxième album « Contra » annoncé pour la fin 2009 sort finalement en 2010, et confirme tout le  bien qu’on pensait du jeune combo  new-yorkais. Critique et public sont toujours au rendez vous, l’album cartonne une nouvelle fois. 

En 2013  avec l’album « Modern Vampires Of The City » Vampire Weekend entre directement n°1 du Billboard américain, ce qui n’est pas rien ! L’album est encore un succès, le groupe joue à guichet fermés à travers le monde, bref, tout va bien ! Vampire Weekend est encore un quatuor.  Mais c’était il y a longtemps…

Depuis, Rostam Batmanglij a annoncé son départ en 2016 pour se lancer en solo, tout en affirmant qu’il continuerait à collaborer régulièrement avec ses anciens acolytes. Néanmoins, les Vampires Weekend sont désormais trio.

De son côté, Ezra Koenig a eu tout le loisir de se consacrer pleinement à la réalisation du dessin animé manga « Neo Yokio » pour Netflix ou à sa radio internet « Time Crisis » sur Beats 1 de Apple music.

Et pour tous ceux qui ont trouvé le temps long, voilà ce qu’en dit Ezra Koenig sur son compte Instagram :

Je sais que cinq ou six ans est considéré comme une longue période entre deux disques. Personnellement, je trouve que c'est un rythme digne, qui convient à un groupe qui a déjà sorti trois albums. Mais chacun a sa propre appréhension du temps.

Fini d’attendre, l’album est enfin prêt ! Ce sera même un double album de 18 titres. Intitulé « Father of The Bride » (titre choisi par Ezra Koenig il y a des années…) il sortira au printemps. 

Avant sa sortie, le groupe a prévu de dévoiler six morceaux à raison de deux par mois et à commencer par la paire de chansons mises en ligne fin janvier : « 2021 » un morceau plutôt expérimental utilise des extraits de la musique du pionnier japonais de l'électro, Haruomi Hosono.  Le deuxième « Harmony Hall » est typique du style Vampire Weekend.

« Father of The Bride » le nouvel album de Vampire Weekend sort chez Sony Music au printemps.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.