Le dernier album de Vanessa Paradis était sorti le 13 mai 2013. Un double album magistral produit par Benjamin Biolay "Love Songs", qui avait été aussi l’occasion de belles retrouvailles avec son public, puisque suivait une grande tournée de 2 ans.

Vanessa Paradis
Vanessa Paradis © AFP

Depuis la publication de son dernier disque, Vanessa Paradis avait surtout réimprimé avec justesse la pellicule de cinéma avec une dizaine de films ambitieux, attestant par ses choix et ses rôles, son exigence pour un cinéma indépendant, et sa volonté d’être plus que jamais libérée du poids icônique qu’elle incarne naturellement. 

Mais, le retour de Vanessa à la chanson est toujours un événement en soi :

Vanessa c’est une voix, une métaphore de la mélancolie du bonheur, une sublimation de l’âme française

On l’avait encore constaté avec sa reprise bouleversante d’une chanson de Léo Ferré pour le film de Marilyne de Guillaume Gallienne « Cette blessure » en 2017.

Vanessa Paradis dont on connait l’amour pour la musique noire et plus globalement pour la soul musique, aime aussi développer depuis toujours une facette plus intime de sa psyché. Avec le temps, va tout s’en va, mais pas l’extrême beauté du grain de voix de Vanessa Paradis...

Une voix qui sonne toujours juste, qui chante au plus près de nous, comme si elle ne s’adressait qu’à chacun de nous

Cette projection intérieure, oxymore qui caractérise bien une partie de ce chant de Paradis, est une force. Une force qui donne à écouter ses chansons à l’os. C’est le cas de ce nouveau titre écrit et composé par Samuel Benchetrit : « Ces mots simples », des mots simples qui font mouche et qui disent la magie de l’éblouissement, C’est bien d’un « bliss » dont il s’agit, mais cette fois d’un bliss très français. Le tout servi dans une une tonalité pop folk dont les arrangements ont été assurés par Paul Butler.

Paul Butler c’est le leader du groupe de rock indépendant anglais The Bees et le producteur, entre autres, des premiers albums de Michael Kiwanuka et de Devendra Barnhart. Vanessa Paradis aime depuis longtemps le travail de ce multi-instrumentiste et arrangeur, et elle rêvait de pouvoir collaborer avec lui. C’est chose faite dans ce qu’il convient de définir comme une pop très orchestrée, gorgée de cordes, de cuivres et de chœurs, qui peut être fera ressortir de manière inconsciente le tropisme de Vanessa pour la soul. 

Pour l’heure avec « Ces mots simples », nous sommes dans un balancement sensuel, à fleur de peau et de souffle, entre une petite musique de nuit et une partition amoureuse aux vertus presque lennonienne. Cette simplicité dont il est question, c’est aussi le choix des mots qui ne travestissent rien, qui parlent d’une pudeur rouge sang. Celle de la passion qui naît après d’autres passions. Et qui peut se conclure sans fard par un je t’aime qui dit tout. Vanessa chante :

Pour simplement dire ces mots / Il faut renaître de sa peau / Oublier qu’on fût avant / Pour d’autres un peu tremblant / Ces mots simples qui font frémir / Et certains autres mourir / Je te les donne à présent/ C’est mon cœur c’est mon sang / Je t’aime

Vanessa Paradis chante « Ces mots simples » pour la première fois à la radio sur France Inter dans Boomerang, l'émission d'Augustin Trapenard

Une simplicité qui nous rappelle ce que disait Chopin : La simplicité est la réussite absolue. Après avoir joué une grande quantité de notes, toujours plus de notes, c'est la simplicité qui émerge comme une récompense venant couronner l'art.

Les Sources : le nouvel album de Vanessa Paradis sortira le 16 novembre prochain chez Barclay. Il a été enregistré à Los Angeles, mais il sera entièrement écrit en français. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.