Avec « Jaime », Brittany Howard bouscule les limites de la musique Soul, les repousse, et sort un premier album solo audacieux et introspectif.

Brittany Howard, en concert le 5 octobre 2019 au Zilker Park à Austin, au Texas.
Brittany Howard, en concert le 5 octobre 2019 au Zilker Park à Austin, au Texas. © AFP / SUZANNE CORDEIRO

Brittany Howard est une chanteuse / musicienne américaine âgée de trente et un ans, qui s’est révélée en 2012 avec le premier album de son groupe, Alabama Shakes (« Boys & Girls »), un disque puissant, inspiré par le meilleur de la Soul, du Rythm & Blues et du Rock du sud des Etats-Unis.

Grâce à ce premier album, puis au second, « Sound & Colour » sorti en 2015, récompensé par trois Grammy Awards, Brittany Howard s’est imposée en tant que chanteuse, avec sa voix, impressionnante, mais aussi son jeu de guitare, son attitude et sa présence sur scène.

Après ces deux albums avec Alabama Shakes, qui leur ont valu un succès rapide et grandissant, Brittany Howard a décidé de s’écarter du groupe. 

Usée, fatiguée, elle a ressenti l’envie et le besoin de travailler seule, et aussi sur elle-même. 

« Jaime » est un disque introspectif dans lequel Brittany Howard parle de l’amour et des haines qu’elle a vécu, raconte quelques secrets, ses tourments, ses questionnements et son rapport à la société, à l’identité, la sexualité. 

C’est le prénom de sa sœur, Jaime, qui a donné son nom à l’album, sœur décédée à l’âge de treize ans, d’une maladie rare, qui lui avait montré comment écrire et composer une chanson.

Musicalement, par rapport à son travail avec Alabama Shakes, l’approche de Brittany Howard pour ce disque est plus audacieuse, presque expérimentale par moments. 

Si elle reste dans le domaine de la Soul, au sens large, elle en repousse clairement les limites et y ajoute plein de choses (des sons psychédéliques, jazz, synthétiques). « Jaime » est un album est passionnant, engagé (contre la peur, le rejet de l’autre et des différences) et la remarquable voix de Brittany Howard s’y exprime pleinement.

La chanson « Stay High » vient d’entrer dans la Playlist de France Inter.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.