En amorce de son 4ème album attendu sous peu, et après deux nouveaux singles « Patience » puis « Borderline », le groupe australien Tame Impala nous maintient en haleine…

Le musicien multi-instrumentiste Kevin Parker, Kevin Parker, créateur du projet musical Tame Impala, sur la scène Coachella lors du festival le 20 avril 2019, à Indio, en Californie.
Le musicien multi-instrumentiste Kevin Parker, Kevin Parker, créateur du projet musical Tame Impala, sur la scène Coachella lors du festival le 20 avril 2019, à Indio, en Californie. © AFP / Kevin Winter / Getty Images pour Coachella

Et on est forcément ultra impatient, sachant que Tame Impala sera l’une des têtes d’affiche du prochain festival We Love Green début juin, et que leur nouvel album à venir, suscite les plus grands espoirs, tant ils nous ont réjoui avec les précédents.

Oui oui oui, on attend de pied ferme le retour des gars de Perth, toujours sous la houlette de Kevin Parker. Le reste de la formation est plus ou moins à géométrie variable, sachant que l’on retrouve à la batterie depuis 2012 un certain Julien Barbagallo (Hyperclean, Aquaserge)

Le style musical de Tame Impala provient d'une grande variété d'influences, globalement plutôt : rock /pop et psyché. Une recette qui va prendre très vite, comme par exemple avec « Feels Like Only Go Backwards » qui figure sur « Lonerism » le deuxième album du groupe (2012).

Suite à cet album « Lonerism », le groupe va être encensé par la presse spécialisée, et invité partout, dans toutes les émissions branchées, dans les festivals du monde entier, bref c’est l’éclate absolue ! 

En 2013 le groupe change de bassiste et engage Cameron Avery. Et c’est donc sous la forme de quintet (Kevin Parker, Barbagallo, Cam Avery, Jay Watson et Dominic Simper) que Tame Impala  sort son 3ème album « Currents » en 2015. 

Avec cet album, Tame Impala ajoute une tonalité électro à ses compositions, qui conservent néanmoins un arrière goût psyché, avec des titres sexy, pop et perchés, du grand art !

Il était donc grand temps que Kevin Parker et sa bande redonnent de leur nouvelles. Ce qu’ils ont fait : d’abord avec le titre « Patience », plutôt bien vu pour faire attendre les plus excités de leurs aficionados. Un titre assez planant, très pop, avec des petites touches discos (tendance Bee Gees)

Titre qui sera suivi très vite de « Borderline » dernier single en date  du groupe  qui continue de surfer sur sa  vague : pop, disco, légère, psyché... Un titre mélancolique et rétro, forcément précurseur d’un 4ème album attendu de pied ferme. Mais toujours pas de date de sortie annoncée pour l’instant...

Tame Impala sera à l’affiche du festival We Love Green à Vincennes le dimanche 2 juin.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.