Le prochain album de Melissa Laveaux, est une plongée dans le répertoire folk d’Haïti. Il a pour nom " Radyo Siwèl " et est toujours produit par No Format le label français qui a accueilli son premier disque en 2008.

Melissa Laveaux en concert
Melissa Laveaux en concert © Getty / David Wolff - Patrick

Avec Radyo Siwèl Melissa Laveaux fait à la fois un travail d’éthnomusicologie et de refonte artistique. Cette démarche entamée depuis quelques années est une descente en profondeur dans les racines musicales et politique de son pays. 

elissa Laveaux 

En choisissant de mettre en avant la période de l’occupation américaine de 1915 à 1934, elle propose une double écoute : il y a d’abord l’idée de remettre au-devant de la scène un patrimoine de textes et de chansons qui sont rarement arrivés jusqu’à nos oreilles, et de démontrer l’impact politique de ses chants face à un occupant qui aura été jusqu’a changer la constitution d’un pays pour s’y installer tranquillement. 

Melissa Laveaux montre aussi dans ce disque l’importance de la culture vaudou dans la vie quotidienne, et comment certaines figures de ce panthéon peuvent devenir des symboles de liberté. Si ce disque rencontre du succès, une partie des bénéfices servira à la cause des femmes musiciennes haïtiennes. 

Mais pour l’instant,  Melissa Laveaux travaille sur nouveau spectacle qui devrait faire le lien entre deux divinités vaudoues : Mami Wata (Afrique de l’Ouest) et LaSirèn (Haïti), un spectacle que l’on pourra voir en en juin 2018 au théâtre Le Tarmac, à Paris.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.