Pour compléter en beauté notre palmarès des albums qui ont marqué cette vilaine année 2020, nous ne pouvions pas nous passer d’Alain Souchon avec « Ame Fifties ».

Alain Souchon, auteur-compositeur-interprète et acteur, pendant Les Victoires De La Musique, à La Seine Musicale le 14 février 2020.
Alain Souchon, auteur-compositeur-interprète et acteur, pendant Les Victoires De La Musique, à La Seine Musicale le 14 février 2020. © Getty / Stéphane Cardinale - Corbis

Sorti en octobre 2019, cet album, le 15ème de « la souche », nous a permis de le  retrouver, tel qu’à son habitude : doux, discret, délicat, élégant…  Alain Souchon est comme un ami fidèle, un peu de la famille et toujours là quand ça va mal… Et, en ce moment, ça va vraiment pas terrible !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ferme les yeux, vois » 

Tout le décor est planté dès cette première phrase. Ainsi en 10 chansons qui coulent en gracieux arpèges et rimes graciles, Alain Souchon nous  invite à le suivre dans sa joyeuse mélancolie. A ses côtés, on flâne, on chantonne, on esquisse un pas de danse (parfois), on sourit (souvent), on a la gorge serrée…aussi.

C’est ça l’effet produit par ce nouvel album d’Alain Souchon. Le public ne s’y est d’ailleurs pas trompé, l’album est un vrai succès (+ de 170 000 ventes). Il a de plus été sacré « meilleur album de l’année » aux dernières Victoires de la musique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Qu’il évoque sa jeunesse, le temps qui passe, les sentiments, la société, Alain Souchon a le don de nous toucher sans y toucher, apparemment léger mais jamais superficiel. Gravement guilleret ;)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Loin bien loin du tumulte, ce « Ame fifties » est un moment suspendu, un instant zen, une pause bienveillante et bienvenue. Laurent Voulzy, Edouard Baer, ses deux fils Ours et Pierre Souchon, Clément Ducol et Maxime Le Guil l’accompagnent dans cette musicale déambulation.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Un terrain en pente » titre à retrouver sur l’album « Ame fifties », le dernier d’Alain Souchon, qui en cette fin d’année ressort en version « augmentée ».

Une réédition de l’album est en effet disponible depuis quelques jours : « Ame fifty -fifties » (Parlophone) est un double CD qui compte en plus de l’album « Ame fifties », des versions inédites et unplugged des plus grands succès du chanteur, et aussi un titre inédit, écrit et composé avec ses fils, Ours et Pierre Souchon. 

Ce titre, c’est « Jaloux du soleil » vous pouvez le retrouver dans la playlist de France inter et  aussi dans notre nouvelle collection de vidéos lives et inédites, tournées au 22ème étage de la Maison de la Radio, avec sa vue exceptionnelle sur la Tour Eiffel et Paris : « Pop Up ». 

Après Julien Doré et Woodkid, c’est Souchon qui s’y colle ! Et c’est drôlement bien. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Et ne ratez sous aucun prétexte le concert exceptionnel que vous offre France Inter pour cette fin d’année.

Concert évènement sur la scène de la Cigale à Paris, diffusé sur France Inter ce soir de 21h à 23h et présenté par Rebecca Manzoni avec : Alain Souchon, Benjamin Biolay et Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko.   

Après ça, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous aime pas !!!

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Contact