Après avoir repris ces dernières semaines des chansons d’Hank William puis de Cat Stevens, Bill Callahan et Bonnie « Prince » Billie viennent d’adapter un des titres du premier album de Billie Eilish, « Wish You Were Gay ».

Bill Callahan, chanteur et compositeur, en concert à l'Admiralspalast le 8 octobre 2019 à Berlin, Allemagne.
Bill Callahan, chanteur et compositeur, en concert à l'Admiralspalast le 8 octobre 2019 à Berlin, Allemagne. © Getty / Frank Hoensch / Redferns

La production de cette reprise, signée Sean O’Hagan est à la fois surprenante, aventureuse et totalement réussie.

Chanteur, musicien, Bill Callahan est une figure de la scène folk / indépendante américaine. Bonnie « Prince » Billie, de son vrai nom Will Oldham, est lui aussi un personnage incontournable du rock alternatif et de la musique indépendante aux Etats-Unis. 

Ensemble, ces deux artistes pratiquent l’exercice délicat de la reprise depuis quelques semaines. Après avoir adapté à leur façon des chansons d’Hank Williams, un des plus grands chanteurs de la musique Country américaine, puis du groupe The Other Years, ils ont sorti une très belle version de « Blackness Of The Night », une des premières « protest song » de Cat Stevens, sortie à l’origine en 1967 sur son deuxième album.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Cette adaptation de la chanson de Cat Stevens ressemble à ce qu’on aurait pu imaginer de la part du duo composé par Bonnie « Prince » Billy et Bill Callahan. Le morceau correspond bien à l’univers artistique de ce dernier. Après un album sorti en 2019, Bill Callahan a publié son septième album en septembre dernier, « Gold Record », un disque largement salué par la critique, un disque aux accents folk, americana, une sorte de retour aux racines musicales des Etats-Unis.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En s’attaquant récemment à « Wish you Were Gay », un des titres marquants du premier album de Billie Eilish, nouvelle star de la pop internationale, une artiste à la fois populaire, atypique, et ultra-créative, Callahan et Oldham ont clairement changé de registre. 

On aurait pu s’attendre de leur part à une interprétation acoustique, folk, sombre et ténébreuse, mais c’est loin d’être le cas. Pour produire cette adaptation, le duo a travaillé avec Sean O’Hagan du groupe anglais The High Llamas et ils ont élaboré ensemble une version étonnante : une rencontre entre guitare acoustique et voix légèrement auto-tunées servies sur fonds sonore synthétique. Le résultat est un réjouissant mélange entre folk bizarroïde, ensoleillée et disco / funk hybride.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Contact
Thèmes associés