Elle est anglaise, elle a 19 ans, et elle affole la planète indie-rock toute entière avec son nouveau single « I Wish I Was Stephen Malkmus ». Alors, hommage ou sacrilège ?

Beabadoobee a 19 ans, et elle affole la planète indie-rock toute entière avec son nouveau single « I Wish I Was Stephen Malkmus ». Alors, hommage ou sacrilège ?
Beabadoobee a 19 ans, et elle affole la planète indie-rock toute entière avec son nouveau single « I Wish I Was Stephen Malkmus ». Alors, hommage ou sacrilège ? © Capture d'écran/YouTube/Beabadoobee

En tout cas, à en juger par le tweet qu’il a posté à ce sujet, Stephen Malkmus (figure emblématique du rock des 90‘s avec son groupe The Pavement) s’est ainsi réjoui de la chose :

THIS TRIPPZ ME OUT !

De son vrai nom Béa Kristi, Beabadoobee est née aux Philippines, mais elle a grandi dans l’ouest de Londres. Elle a été élevée dans une école catholique, où elle se sentait seule, pas vraiment à sa place. Elle se souvient avoir eu beaucoup de mal à s’accepter à l’époque. Après des études de violon, son père lui offre une guitare d’occasion, guitare sur laquelle elle va passer de longues heures dans sa chambre, à composer des chansons. C’est ainsi que nait le titre « Coffee ».

Le titre publié en 2017 sur Spotify et Bandcamp par un de ses amis, va connaître un succès immédiat avec des centaines de milliers d’écoutes en quelques jours ! 

La jeune fille signe alors avec le label anglais Dirty Hit (1975, Wolf Alice, Japanese House) et publie fin 2018 « Patched Up » un EP 7 titres sur lequel figure notamment la chanson « If You Want To », un petit hit qui a déjà recueilli plus de 2 millions de vues sur Youtube et prés de 4 millions de streams sur Spotify. 

Beabadoobee s’inscrit dans la lignée de groupes comme Snail Mail, Clairo (dont elle assure actuellement la première partie) ou Superorganism, une nouvelle génération de musiciens du 21ème siècle qui dépoussière la pop alternative des années 90, lui apportant un nouvel éclat. Ainsi, la petite Béa produit une musique entre bedroom/pop et indie/rock,.

de jolies petites chansons tristes, chantées d’une voix douce, et bercées de sonorités rêveuses et un peu mélancoliques.

Au printemps 2019, Beabadoobee sort un nouveau EP 7 titres,  « Loveworm ».

Et la demoiselle ne chôme pas puisque son prochain EP « Space Cadet » est attendu le 18 octobre et qu’il est précédé d’un single qui fait sacrément jaser… Son titre : « I Wish I Was Stephen Malkmus », une chanson dans laquelle Béa dit

Assise à la maison, pleurant sur The Pavement, je voudrais être Stephen Malkmus…

Un hommage simple et direct, une petite ballade en mode slacker, un peu grunge sur les bords, on adore ! 

Le nouvel EP de Beabadoobee “Space Cadet” sort le 18 octobre chez Dirty Hit

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.