Sorti le 29 janvier sur le label Rough Trade, ce deuxième album nous permet de retrouver le quatuor londonien dans un registre plus expérimental, psychédélique et collaboratif.

Le groupe Goat Girl avec leur deuxième album "On All Fours" (Rough Trade).
Le groupe Goat Girl avec leur deuxième album "On All Fours" (Rough Trade). © Holly Whitaker

Goat Girl est un groupe féminin non binaire, originaire de Brixton, quartier du sud de Londres, qui s’est fait connaitre en 2016 avec un double single incisif et dérangeant, petit bijou post punk qui a directement placé Goat Girl dans la famille des Libertines… excusez du peu !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dès la sortie de ce « Country Sleaze » tout le monde s’affole, d’ailleurs le légendaire label Rough Trade n’attendra pas plus longtemps pour signer cette bande d’ados (elles ont tout juste 16 ans). 

Alors composé de Lottie Cream (guitare et chant), Rosy Bones (batterie) LED (guitare) et Naima Jelly (basse), Goat Girl prendra néanmoins tout son temps, pour livrer deux ans plus tard, en 2018, son premier album éponyme.

Entre punk, rock psyché et folk, Goat Girl condense en 40 minutes, 19 titres tremblants et sauvages, exubérants, décalés, désabusés…

J’ai envie de dire…Waouh !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Creep » c’est l’un des titres du premier album de Goat Girl. En moins de 2 minutes, Goat Girl nous y décrit une sordide rencontre avec un pervers croisé dans le train : les chœurs lancinants et le violon aigrelet soulignant bien l’inquiétude et la colère ici sous tendues. 

Il en est ainsi tout au long de l’album : les guitares ont la part belle, le rythme est souvent effréné, parfois syncopé, la voix atone et faussement douce de Lottie conte l’anxiété et traine l’ennui. Bonheur absolu !!!

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Alors forcément, on attendait avec impatience la suite des aventures de Goat Girl, qui se rappelait enfin à notre bon souvenir, en septembre dernier.

« Sad Cowboy » le nouveau single de Goat Girl annonçait le retour du groupe et la publication de son deuxième album intitulé « On All Fours »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Disponible depuis le 29 janvier dernier, l’album qui a été produit par Dan Carey (Kate Tempest, Black Midi, Franz Ferdinand) accueille désormais Holly Hole à la basse. 

Pour ce nouvel album, la formation londonienne a complètement changé de méthode de travail. Dans un esprit collectif, l’album est le fruit d’une vraie collaboration, chacun des membres du groupe y prenant sa part. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec ce nouvel album, Goat Girl explore de nouvelles sonorités, plus pop et plus expérimentales, avec ses synthés sautillants (quoique parfois vaguement menaçants…) Les guitares sont toujours là, progressant en accords par moments dissonants. Sous les voix douces couvent encore la colère et la lassitude. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

S’il est plus démocratique, l’album est aussi plus politique prenant sa source aux désillusions contemporaines que sont le Brexit, la crise climatique, l’enfermement, le genre…

« On All Fours » ce sont 13 titres qui étirent langoureusement une douce anxiété jusqu’à nous faire danser. Danser pour oublier. L’air de rien.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« On All Fours » le deuxième album de Goat Girl est déjà disponible (Rough Trade)

Contact
Thèmes associés