Le premier 45 tours de Lee Fields paraît en 1969... Inutile de dire qu’ils ne sont pas nombreux aujourd’hui à être encore sur scène à presque 50 ans de carrière !

Lee Fields en concert à Berlin en 2017
Lee Fields en concert à Berlin en 2017 © Getty / Frank Hoensch

Lee Fields n’a pas limité son répertoire qu’à la musique de l’âme, il a aussi collaboré avec des groupes de funk comme Kool and the Gang, lorgné du côté du rap avec les Hip-Huggers, mais aussi du côté de l’électro avec Martin Solveig  (la voix sur « Jealousy » ou « Everybody » c’est lui). 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec son groupe The Expressions, il s’engouffre dans le revival Soul mené par Sharon Jones et Charles Bradley,  tout en développant un style très  inspiré par ses racines  Gospel. 

Son dernier album « Special Nights » ressemble déjà à un classique, sa voix parfois proche de celle de James Brown (d’où son surnom de " Little JB "), se met au service de titres où le chant prend parfois une dimension religieuse. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.