Le deuxième volume de la collection "En studio avec Serge Gainsbourg" (Universal), vient de paraître et c’est en vinyle, faites chauffer les platines !

Portrait de Serge Gainsbourg invité de l'émission "L'invité du dimanche" le 23 novembre 1969.
Portrait de Serge Gainsbourg invité de l'émission "L'invité du dimanche" le 23 novembre 1969. © AFP / BERNARD ALLEMANE / INA

Quel plaisir de se transformer en petite souris, les oreilles aux aguets et de pouvoir écouter ce que Serge Gainsbourg écoutait dans son casque pendant les séances de travail ou /et de redécouvrir des titres jusqu’alors inédits.  

Avec entre autres un extrait oublié de la Bande Originale du film de « L’Eau à la bouche » et la version instrumentale de « Machins choses », où s’illustre un certain Michel Portal. 

Le canevas original de « Je t’aime moi non plus » (version BB, orchestrée par Michel Colombier) et les Sitars carillonnants d’un « Torrey Canyon » mixé par Giorgio Gomelsky sont entourés du rare duo « Les papillons noirs » chanté avec Michèle Arnaud et de la prise complète de Jean-Luc Ponty, au violon électrique, sur « En Melody ». 

Deux bonus exclusifs : les playbacks instrumentaux de « Panpan cucul » et du « Goodbye Emmanuelle » orchestré par Jean-Pierre Sabar. 

Mais ce qui est le plus frappant,  ce sont les textes de travail qui sont pour « Panpan cucul » ou « Ecce homo et caetera » radicalement différents des versions définitives. Derrière ces mots un autre Gainsbourg se dévoile. 

Deuxième volume de la collection « En studio avec Serge Gainsbourg » (Universal)

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.