“Make Way For Love”, le deuxième album de Marlon Williams, est un disque mélancolique et majestueux qui raconte de façon très touchante une rupture amoureuse.

Marlon Williams dans La Ballade de Minnie Dean
Marlon Williams dans La Ballade de Minnie Dean © Capture écran du clip

Marlon Williams est un chanteur néo-zélandais, né en 1990 à Lytelltown. Il a été abreuvé par son père, passionné de musique, aux chansons des Beatles et d’Elvis Presley. Il a également été très marqué par la musique country, style dans lequel il a commencé sa carrière de musicien, aux côté de Delaney Davidson, chanteur très populaire en Nouvelle-Zélande, avec lequel il a remporté plusieurs music-awards locaux.

Avant cette période marquée par la country, Marlon Williams a étudié la musique classique à l’université de Canterbury. Il a aussi dès la fin de son adolescence fait partie d’un groupe, The Unfaithly Ways, formation qui jouait principalement dans les pubs et autres bars.

Après un premier album éponyme sorti en 2015, Marlon Williams vient de sortir « Make Way For Love » sur le label américain Dead Oceans. Ce disque est celui d’une rupture amoureuse. Marlon Williams y raconte la fin de son histoire d’amour avec sa compagne, Aldous Harding, une chanteuse néo-zélandaise que nous aimons beaucoup à France Inter (elle a sorti deux albums formidables : "Aldous Harding" en 2014 puis "Party" en 2017 sur le label anglais 4AD).

« Make Way For Love » est un album intimiste, profond, mélancolique évidemment. Musicalement, on pourrait dire qu’il navigue entre folk, country, rock, pop et soul. La production du disque - majestueuse, très élégante, parfois légèrement nostalgique - colle parfaitement au ton sensible et doux-amer des onze chansons de l’album.

Ce disque est évidemment porté par la voix de Marlon Williams, haute, claire, précise, une voix qui rappelle par moments celle de Roy Orbinson, et à d’autres celle de Chris Isaac.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.