Sans nouvelles du super groupe mené par Jack White depuis 10 ans, 2019 devrait être l’année d’un retour très attendu.

The Raconteurs, Brendan Benson et Jack White,  en concert, le 12 novembre 2011 à Orlando, en Floride.
The Raconteurs, Brendan Benson et Jack White, en concert, le 12 novembre 2011 à Orlando, en Floride. © Getty / Scott Legato / WireImage

Dans la galaxie des différents projets mené par Jack White, The Raconteurs tient une place à part. Celle d’un groupe de copains, tous issus de la scène rock et garage de Détroit. 

On y retrouve ainsi, Brendan Benson (multi-instrumentiste qui a la réputation d’être un groupe à lui tout seul), Jack Lawrence (bassiste des Dead Weather et The Greenhornes) et Patrick Keeler (batteur des Greenhornes). 

Ils ont tous aussi pour point commun d’avoir quitté la ville de Detroit pour Nashville, capitale de la country, où ils vont pour leurs premiers pas, travailler sur l'album « Van Lear Rose » de la chanteuse Loretta Lynn.
Nous sommes en 2004, et c’est à la sortie de ce travail de studio que les quatre musiciens vont décider de créer The Raconteurs, ce groupe de copains, où le plaisir de jouer ensemble est le seul moteur, sans aucun plan de carrière.
Cet état de fait a pour conséquence que le groupe n’a sorti à ce jour que deux albums : « Broken Boy Soldiers » (2004) et « Consolers Of The Lonely » (2008), et depuis silence…

Jusqu’à l’automne dernier où sur le label de Jack White  Third Man Records, « Consolers Of The Lonely » est réédité. Et, en plus du disque, le coffret contient plusieurs gadgets, dont un patch et des stickers, ainsi qu’un 45 tours sur lequel on peut retrouver deux titres inédits « Sunday Driver » et « Now That You're Gone ».

Sans être devin, un album devait suivre cette année . On s'en réjouit d’avance.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.