"Telema" le second EP de Tshegue est sorti ce 19 juin, et comme le précédent il va tout renverser sur son passage.

Le nouveau Tshegue est arrivé et il est explosif !
Le nouveau Tshegue est arrivé et il est explosif ! © Maxppp / Sami Belloumi/PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Nous avions eu l'occasion de découvrir Tshegue, duo composé de Faty et Dakou, en 2017, à l'occasion de la sortie de leur premier EP "Survivor", qui nous avait mis une grande claque musicale et sonore, et avait secoué la playlist de France Inter.

On est ici dans une énergie brute, débridée et diabolique, portée par une rythmique effrénée, ce qui est l'une des caractéristiques majeures de la musique du groupe Tshegue. Une musique qui mélange punk, rythmes afro-cubains et transe électro, pour une exaltation totale, une exultation absolue.

Tshegue c'est aussi cette transe incantatoire et fiévreuse incarnée par Faty Sy Savanet, la chanteuse, sorcière et grande prêtresse du duo. D'origine congolaise, elle vit à Paris depuis l'enfance, et c'est là qu'elle a rencontré le musicien percussionniste Nicolas Dacunha, Dakou, qui devient son alter ego et le metteur en rythmes de Tshegue. A eux deux, ils proposent une musique fusionnelle et incandescente, qui vous percute dès la première écoute.

Après avoir sillonné les routes de France, d'Europe et d'ailleurs, et avoir mis le feu à chacun de leurs concerts, revoici donc Tshegue avec "Telema", tout nouvel EP, qui lui non plus ne nous laissera pas indemnes...

On retrouve bien tous les ingrédients nécessaires à la frénésie que procure la musique de Tshegue : puissance, énergie, vitalité, joie sauvage. C'est communicatif et très contagieux.

"Telema" en lingala (langue bantoue parlée au Congo) ça veut dire "Debout" ou "Levez vous".

Une injonction à laquelle il va être très difficile de résister.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.