Lindigo, fêtera bientôt ses 20 d’existence. Ce groupe de l’île de la Réunion, continue de faire du Maloya une musique qui résonne maintenant sur tous les continents.

Lindigo à La Kazanou en mars 2018
Lindigo à La Kazanou en mars 2018 © Getty / Veronique PHITOUSSI / CrowdSpark

Ce sixième disque de Lindigo « Komsa Gayar » (Helico/L’autre distribution) joue la carte de l’électro, mais aussi des sons cubains qui partagent avec l’île de l’océan Indien une filiation africaine. 

Lindigo a rencontré lors d’un festival les cubains de Los Munequitos de Matanzas, groupe historique qui oscille entre rumba et salsa. Ensemble ils ont réalisé trois titres, où cette rencontre tient lieu d’évidence. 

Sachez en plus que ce sont les énervés de Skip and Die (duo néerlandais et sud-africain) qui ont co-réalisé ce disque. Le monde est petit et le Maloya grandit.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.