Le shot de rap du jeudi, c’est toujours avec Éric et Quentin, producteurs du Grand Urbain sur France Inter. Le bon son vient de l’autre côté de l’Atlantique, d’Atlanta plus exactement.

Le rappeur Future, au concert "No Place Like Home" avec Future & Lil Baby au Coca Cola Roxy le 19 janvier 2020 à Atlanta, Géorgie.
Le rappeur Future, au concert "No Place Like Home" avec Future & Lil Baby au Coca Cola Roxy le 19 janvier 2020 à Atlanta, Géorgie. © Getty / Prince Williams / Wireimage

Quentin : aujourd'hui Éric, je vais te raconter l'histoire de Future.

Éric : l'histoire du futur ? Tu sais donc ce qui va se passer dans le monde d'après confinement ? 

Q : non je te parle de l'histoire de Future ! Future, c'est le nom d'un rappeur américain qui est une superstar internationale pas assez reconnue en France. 

E : est-ce que pour aider l'auditeur, tu pourrais situer Future par rapport à un autre artiste français ? 

Q : français ça va être difficile à trouver mais aux Etats-Unis il est dans la lignée de très grands artistes tels que Jay-Z, Lil Wayne ou encore André 3000 d’Outkast. Future a d’ailleurs grandi comme lui à Atlanta, berceau de la trap music.

E : et pourquoi il est si incroyable ce rappeur Future ? 

Q : parce que vendredi dernier, Future a sorti un nouvel album qui a mis à peine 15 minutes pour devenir disque d'or. 

E : ah oui, quinze minutes seulement pour devenir disque d'or ? Quinze minutes c’est le temps que met Nagui pour venir à la radio en hélico.

Q : et attention, disque d'or aux Etats-Unis c'est 500.000 ventes. Donc il faut imaginer l'engouement qu'il suscite.

E : tu sais pour mieux comprendre qui Future, j'aimerais que tu me parles du passé. 

Q : c'est beau ce que tu viens de dire, la carrière de Future débute réellement  en 2010 avec une série de mixtape telles que Dirty Sprite, True Story ou encore Astronaut Status mais ce qui va changer sa vie c’est sa rencontre avec les grands producteurs de la trap music, on pense notamment à Mike Will.

E : ça me dit quelque chose. 

Q : c’est un producteur qui signe toutes ses chansons par un petit :

E : ah oui c’est connu ça.

Q : en 2012, Future, épaulé par une armada de producteurs tels que Mike Will, sort son premier album studio, Pluto, et c'est un carton. 

E : avec d’énormes collaborations, Marc Lavoine, Dave, Vianney...

Q : nan tu t’es trompé de fiche. Sur Pluto on trouve des collaborations avec des légendes comme Snoop Dogg, Drake ou encore T.I. La chanson Magic avec T.I. va d’ailleurs intégrer le prestigieux classement américain du Billboards top 100.

E : je me suis dandiné en l'écoutant. 

Q : tu as raison, dandine toi. 

E : je suppose que ce premier succès le propulse définitivement ? 

Q : tu supposes bien, Future éclate tout sur la scène américaine, est nommé aux Grammys Awards, enchaîne les albums, les succès et les collaborations prestigieuses, comme ce titre mythique avec Drake, Jumpman.

Q : Future est aussi créateur de tubes interplanétaires, je peux te mettre Mask Off, un titre très ambiance coronavirus. 

E : on garde le masque quand même, j'ai lu que lycéen, Future adorait Shakespeare. 

Q : belle anecdote Éric super ! 

E : je sais pas, je trouvais ça intéressant. 

Q : bon ok, c'est vrai que c'est intéressant dans le sens où la vie de Future ressemble à une tragédie. Il a déjà pris une balle, a des enfants illégitimes, à un moment il s’est fait appelé Future Hendrix, se prenant pour Jimmy, il multiplie les conquêtes et les relations avec des stars, les dispute aussi, rien n'est simple dans la vie de Future, tout est tragédie ! 

E : sauf sa musique puisqu'il cartonne. 

Q : tout à fait, car Future est aussi producteur avec son label Freebandz et avec son huitième album studio intitulé High Off Life que je recommande aux auditeurs, il a sorti ce petit bijou, Future est encore une fois accompagné de Drake, le titre s’appelle Life is Good.

"Life is good",  Future en duo avec le canadien Drake, c’est un des titres à retrouver sur le nouvel album de Future "High Off Life"

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.