Pour son troisième album solo, l'américain Jack White s'en est donné à cœur joie et sans limite aucune, ou presque...

Jack White en  2017 à McMinnville, Tennessee.
Jack White en 2017 à McMinnville, Tennessee. © Getty / Rick Diamond

Enregistré entre Nashville, Los Angeles et New York, cet album rassemble autour de Jack White 13 musiciens à la solide réputation, dont certains viennent de la scène hip-hop et jazz, des couleurs musicales jusqu’alors fort peu utilisées par Mr Jack. Il n’en oublie pas pour autant ses amours premières, ses amours de toujours, car cet album fait aussi la part belle au blues ou au rock le plus échevelé.

« Over and over and over » : un titre que Jack White avait écrit en première intention pour les White Stripes, mais qu’il n’avait encore jamais enregistré.
On le retrouve sur « Boarding House Reach », un album où Frank Zappa, Prince et les Sex Pistols auraient pu faire le boeuf...

Entre expérimentations psychédéliques, longs solos limite impros, et sons bizarroïdes, les 13 titres de l’album nous font passer en un clin d’œil du rock, au funk, au jazz, au hip hop ou au blues… Jack White s’amuse comme un petit fou et nous laisse partager son plaisir et ses délires, c'est cool, mais ça risque d’en surprendre quelques-uns !

Pour ce nouvel album enregistré en premier lieu à l’ancienne avec le matos de ses débuts, puis en studio dans un temps volontairement limité et avec des musiciens qu’il ne connaissait pas (pour la plupart), Jack White s'est mis en danger en repoussant ses limites et en refusant le confort et la facilité. Dans une absolue liberté. Rare.

Très rare.

“ Boarding House Reach ” le 3ème album de Jack White, est sorti le 23 mars (Third Man Records) et comme un bonheur n’arrive jamais seul 

Jack White donnera son premier concert français de la saison au studio 104 de la Maison de la Radio : jeudi 29 mars 2018 à 21h00.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.