Le trio anglais Alt-J invite le rappeur Lomepal pour une relecture en français de leur titre “3WW” sur l'album “Reduxer” (Infectious).

alt-J - 3WW (feat. Lomepal)
alt-J - 3WW (feat. Lomepal) © capture d'écran

Le trio Alt-J, formé à Leeds en 2007, s’est fait connaître du grand public en 2012 avec un premier album, entre pop et rock indépendant, électronique et acoustique, expérimentations sonores et mélodies imparables, un disque récompensé à sa sortie par le prestigieux prix du meilleur album au Mercury Music Prize. Un des titres les plus marquants de ce disque était « Breezeblocks ».

Le groupe vient de publier une version totalement revisitée de leur troisième album, Relaxer, intitulée Reduxer. Le principe de cette nouvelle version est qu’Alt-J a proposé à différents artistes venu du rap et des musiques urbaines de réarranger, de réinterpréter les chansons de l’album à leur manière. Parmi les invités, on trouve des figures du rap américains comme Pusha T ou Danny Brown, mais aussi l’anglaise Little Simz qui fait beaucoup parler d’elle depuis quelques mois ou encore l’irlandais Rejjie Snow.

Celui que l’on n’attendait pas forcément là, c’est Lomepal, un rappeur parisien, talentueux, qui a connu un succès retentissant (et largement mérité) avec son premier album Flip, disque sur lequel figure entre autre le titre « Ray Liotta » 

Le résultat de cette rencontre à priori étonnante entre l’univers musical exigeant, psychédélique, électronique d’Alt-J et le rap singulier et nonchalant de Lomepal est absolument convaincant. Le rappeur se pose tranquillement, tout en douceur, sur le son planant et aérien du groupe britannique et trouve un point d’équilibre qui semble assez parfait.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.