Le rappeur montréalais Loud porte haut les couleurs du rap québecois, et se dévoile au public français avec un premier gros single « 56K ».

Le rappeur Loud dans le clip "56K" (capture d'écran)
Le rappeur Loud dans le clip "56K" (capture d'écran)

Loud est un rappeur de Montréal qui a commencé sa carrière au sein du groupe Loud Larry Ajust (LLA), avec lequel il a sorti deux albums très remarqués au Québec. Il a commencé sa carrière solo en 2017 avec un premier EP « New Phone » porté par le titre « 56K » que l’on retrouve en bonus sur son premier album « Une année record » sorti il y a quelques semaines.

La première chose que l’on remarque en écoutant Loud, c’est évidemment son accent. Un accent québécois très marqué, totalement assumé, qui sonne presque comme une signature. La façon de rapper de Loud, son flow, sa manière de poser les mots est totalement fluide, souple, un peu élastique. Il a un rythme et des sonorités qui sont très proches de ce qu’est le rap américain « classique », celui du Wu-Tang Clan, de Mobb Deep, Nas, ou encore Kanye West. Ces artistes sont d’ailleurs ceux que Loud cite comme étant ses principales influences.

Si une autre influence semble assez évidente à l’écoute de titres tels que « Nouveaux riches » ou « 56K », c’est celle du rappeur canadien Drake. On retrouve dans le rap de Loud une musicalité, une approche mélodique très plaisante et assez caractéristique de Drake.

Alors que le rap francophone est de plus en plus fort, riche et varié au-delà des frontières françaises, avec des artistes belges tels que Damso, Romeo Elvis, Caballero & JeanJass, ou suisses comme Di-Meh ou Makala, Loud débarque en Europe avec un rap décontracté, décomplexé, original et polyvalent.

Le premier album de Loud « Une année record » est disponible chez Universal Music.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.