Focus sur "Providence", le quatrième album du discret Chevalrex que France Inter suit depuis ses débuts…

Portrait de l’auteur-compositeur-interprète Chevalrex, qui sort son cinquième album "Providence", le cinquième album (Vietnam).
Portrait de l’auteur-compositeur-interprète Chevalrex, qui sort son cinquième album "Providence", le cinquième album (Vietnam). © Polina Panassenko

Chevalrex, Rémy Poncet pour l’état-civil, est un parisien originaire de la Drôme. Il est apparu sur la planète musique en 2013 avec un premier album intitulé « Catapulte », enregistré à la maison et sur lequel il joue de tous les instruments, un disque passé assez inaperçu à l’époque.  

Chevalrex est à la fois le chanteur et le groupe, qui prend tout en main et qui crée seul son univers. Il fait partie de cette génération d’artistes autosuffisants qui redessinent et redéfinissent à leur manière les contours de la chanson française contemporaine.  

En 2016, paraissait l’album « Futurisme » dont nous avions diffusé tout l’été le titre extrait « Orléans ».  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chevalrex est un garçon qui se raconte à travers des chansons poétiques qui ont l’élégance de rester très évasives : 

Je n’ai jamais eu envie d’écrire de façon trop narrative, explique l’artiste, je crois plus à la force du collage, qui correspond plus à ce qu’est la vie ».  

Si vous découvrez Chevalrex pour la première fois, il est recommandé de se procurer ses deux précédents albums car pour bien comprendre l’univers de son auteur, les trois disques, avec celui qu’il vient de publier, forment une suite, polyphonique mais parfaitement cohérente, dont « Providence » constitue ainsi le chapitre de fin. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Tant de fois » est le premier titre révélé du nouvel album de Chevalrex, « Providence » paru en septembre dernier.  

La chanson parle de se libérer de ses angoisses, de ses peurs et de ses contradictions. C’est en visionnant des images d’Alan Vega, de Lou Reed période « Transformer » et de Marlon Brando dans « L'équipée sauvage », que l’artiste s’est lancé dans l’écriture d’une histoire autour de l'idée de libération, d'une forme de sacrifice, de fête rituelle et d'une certaine image de soi qu'on abandonne. 

On a travaillé, déclare-t-il, en pensant au cinéma de David Lynch et de Vincent Gallo notamment, pour que ça reste pop mais noir et vaporeux, comme un songe ».  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La plupart des textes de l’album « Providence » ont été écrits loin de la métropole, sur l’île de La Désirade, en Guadeloupe, où Rémy a effectué plusieurs séjours durant l’hiver dernier.  

Malgré le décor tropical dans lequel il baignait, on ne peut pas dire que le disque soit d’une folle gaité. C’est au contraire, selon l’artiste 

un disque sombre qui n’a pas un fondement heureux mais qui exprime la volonté d’avancer et de s’en sortir pour être heureux ».  

A l’instar de « La tombe de Jim », une chanson de deuil d’une personne qui se reconstruit à la suite du décès de son père.  

Chevalrex, album « Providence » (Vietnam). Paru le 22 janvier. 

Il sera en tournée au printemps (si la météo Covid le permet !) et en concert au Café de la Danse à Paris, le 15 avril.  

Contact
Thèmes associés