C'est le 16 mars que sortira "Visions Of Selam" le troisième album d'Arat Kilo.

Capture écran du clip d'Arat Kilo
Capture écran du clip d'Arat Kilo © Arat Kilo

Par la grâce de l’album « Visions Of Selam », Arat Kilo, un groupe de six parisiens comptant dans ses rangs : Michael Havard, Fabien Girard, Samuel Hirsch, Gérard Bonnegrace, Aristide Gonçalves et Florent Berteau, a décidé de faire de l’éthio-jazz son terrain de jeu musical.
Ce sextuor, marqué par la collection « Éthiopiques » du label Buda Musique, s’apprête à sortir le 16 mars prochain son troisième album. 

L'idée de la création du groupe est de prolonger les racines de ce métissage en faisant se rencontrer Afrique de L'Est et Afrique de l'Ouest, tout en y ajoutant une touche moderne de hip-hop, d’afro-beat, de dub et de reggae. 

« Visions Of Selam » qui accueille les voix de la malienne Mamani Keita et du rappeur américain Mike Ladd, a été enregistré en trois jours à l’ancienne, sur bande magnétique et dans les conditions du direct. Arat Kilo a disposé d’un simple 24-pistes et de vieilles réverbs analogiques. Aucune concession n’a été faite aux machines numériques. 

Pour l’anecdote, le titre de l’album a été inspiré par l’australopithèque qui a été découvert en 2000, en Éthiopie, dans la région de l’Afar, et qui serait né il y a 3 millions d’années. On lui a alors donné le nom de Selam

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.