Musicalement à la croisée des genres, entre punk, rap et indie rock, Bakar est aujourd’hui considéré comme l’une des révélations les plus excitantes de la scène indie londonienne.

Bakar chanteur, auteur compositeur, et aussi mannequin, assiste au défilé de mode Fendi le 13 janvier 2020 à Milan, en Italie.
Bakar chanteur, auteur compositeur, et aussi mannequin, assiste au défilé de mode Fendi le 13 janvier 2020 à Milan, en Italie. © Getty / Daniele Venturelli / WireImage

Bakar fait son entrée dans la playlist de France inter avec « 1st Time », il était donc  temps de nous pencher sur son cas …

De son vrai nom Abubakar Shariff-Farr, Bakar est un chanteur, auteur compositeur, et aussi mannequin à ses heures perdues (Fendi, Vuitton, Prada…). Il a 26 ans, est né à Camden (dans le nord de Londres) de parents Tanzaniens Yéménites.

Tout jeune, il traine dans les soirées, côtoyant le milieu artistique. De concert en festival, de rencontre en rencontre, son envie de faire de la musique va prendre corps petit à petit. Le déclic se produit en 2016,  lorsqu’il entre dans le cercle intime du rappeur Skepta. Ce dernier est alors en plein processus de création pour l’album « Konnichiwa », ce qui va beaucoup inspirer et motiver notre jeune ami.

Bakar est également influencé par la musique de Bloc Party, Foals ou encore les Red Hot Chili Peppers.

En 2017, Bakar décide enfin de se lancer. Il le fait avec quatre de ses potes d’enfance et Zach Nahome, son producteur qui est aussi son meilleur ami. Le résultat c’est un premier single intitulé « Big Dreams »

Dans une veine  indie/rock, presque punk, ce titre des plus prometteur, au flow surprenant et au rythme effréné, est un parfait exemple de la musique que produit alors Bakar. Très vite, en mai 2018, sort  « Badkid » son premier album, qui en 11 titres incisifs et nerveux, décrit le quotidien et les galères d’un jeune londonien. 

Avec cet album salué par la critique, Bakar entre dans la danse médiatique, mais le jeune homme garde la tête bien plantée sur les épaules. En 2019,  il part aux Etats Unis où il va naviguer entre New York et Los Angeles, pour enregistrer son 2ème album. 

Mais finalement c’est un EP de 6 titres et à la couleur musicale très particulière qui va naitre durant cette période : 

« Will You Be My Yellow » est aussi solaire que mélancolique, et est porté par « Hell N ‘Back », titre qui a connu un joli succès avec plus de 50 Millions de streams…et presque 5 millions de vues sur Youtube.

Au cours des mois qui vont suivre, en 2020, Bakar enchaine les collaborations artistiques, avec Dominic Fike, Benee, ou encore Sebastian. 

Et il se remet à l’écriture de ce qui sera son 2ème album. En tout cas c’est ce que nous laisse présager la publication toute récente du single « 1st Time »  une chanson sur les âmes sœurs, accompagnée d'un clip réalisé par Hector Dockrill, connu pour son travail avec Jorja Smith et Skepta, entre autres.

Bakar continue de travailler sur son nouvel album qui devrait sortir en 2021

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.