Gaël Faye, dont le précédent mini album “Rythmes et botanique” a accompagné avec succès le triomphe qu’il a remporté avec son premier roman “Petit pays”, prix Goncourt lycéen et prix du premier roman en 2016.

Gaël Faye
Gaël Faye © AFP / GUILLAUME SOUVANT

Et cet accueil dithyrambique a donné un autre tempo à l’activité principale de Gaël Faye qui reste d’abord un auteur qui aime faire claquer sa langue sur les compositions de son complice musical Guillaume Poncelet. Maîtriser le temps et trouver de nouvelles inspirations, que ce soit dans les sources musicales, ou dans les thématiques. Ce que l’on perçoit immédiatement avec le deuxième titre de ce EP, intitulé "Jackie Jacky Jack", sorte de revue de presse angoissante d’une serial-killer, une mante religieuse qui piège ses victimes avec maestria et qui permet à Gaël Faye de renouer le sillon du narrateur, du story-teller, fondation de l’expression slam. "Jackie Jacky Jack" extrait du nouvel EP de Gaël Faye est un véritable inédit, mais on retrouve aussi dans ce nouvel EP quelques titres que Gaël Faye avait étrenné sur scène. 

Dont le saisissant "By" où Gaël Faye reprend sa prose combat. Il nous rappelle d’où il chante et d’où il écrit. À l’heure de l’effondrement des écosystèmes, il nous interpelle sur la situation tragique du continent africain qui sous l’arc du dérèglement climatique souffre ainsi d’une forme de double peine. Gaël Faye insiste : parce que chaque mot est important, il le grave en italique. Dénoncer le bien et le mal sont deux choses différentes, poursuit-il. 

Je suis de cette époque où la moitié du globe vit toujours sous tutelle. Nous étions déjà des damnés, nous devenons leur poubelle. 

Le flow est impeccable, les images frontales ne dissimulent rien et la trompette de Guillaume Poncelet est le décor aux accents Miles Davis de ce bouleversant état des lieux et illustre musicalement avec profondeur le « On sera où quand l’heure de nous-même aura sonné ? »

Il y a enfin le nouveau titre de Gaël Faye qui vient d’entrer dans la playlist de France Inter. Là encore un titre différent, qui cette fois vient flirter avec des sonorités brésiliennes et qui est l’occasion pour Gaël Faye d’une collaboration avec Flavia Coelho. C’est le versant plus léger de l’auteur Gaël Faye, il y a cette fois de l’humour dans l’air...

Le nouvel EP de Gaël Faye s’intitule “Des fleurs”, il sort le 2 novembre. Gaël Faye qui écrivait dans Petit pays :  

Plus tard, quand je serai grand, je veux être mécanicien pour ne jamais être en panne dans la vie. Il faut savoir réparer les choses quand elles ne fonctionnent plus.

Ce n’est rien de dire qu’avec la musique il répare bien la vie.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.