Avant de s’attaquer à la finalisation de son nouvel album, Drake a sorti par surprise, au beau milieu l’été « Care Package ». Un disque qui rassemble des titres rares, plus ou moins confidentiels, et inédits pour certains, enregistrés entre 2010 et 2016.

"Dreams Money Can Buy" extrait de « Care Package », l’album surprise de Drake.
"Dreams Money Can Buy" extrait de « Care Package », l’album surprise de Drake. © Getty / George Pimentel

Drake est un rappeur canadien, originaire de Toronto, devenu assez rapidement, après la sortie de son premier album officiel en 2010, un poids lourd du rap nord-américain, et même carrément depuis, une véritable star mondiale de la pop.

Si on parle beaucoup ces derniers temps en France du rap comme de la « nouvelle pop », Drake avait pour sa part anticipé depuis bien longtemps cette approche « pop » dans sa musique. Drake est avant tout un rappeur, un très bon rappeur même, mais qui a toujours eu une approche mélodique dans la production de bon nombre de ses titres, mais aussi dans sa façon de rapper, de poser sa voix, et finalement de chanter sur pas mal de morceaux. 

Entouré de son équipe de production (redoutable), Drake est devenu un véritable « hitmaker », une machine à produire des tubes qui touchent un public très large, bien au-delà des amateurs de rap. Le morceau « Hotline Bling » sorti en 2015, a par exemple été vu plus d’un milliard et demi de fois sur Youtube...

Drake fait partie des artistes les plus écoutés dans le monde

Grâce à cette chanson et bien d’autres,  il cumulerait plus ou moins 22 milliards d’écoutes sur Spotify !!!

« Care Package », l’album sorti cet été, nous dévoile un tout autre aspect de son travail (même si certains titres qui y figurent sont très populaires auprès de ses fans). Il s’agit d’une sorte de compilation qui rassemble des morceaux rares, confidentiels, inédits, enregistrés entre 2010 et 2016.

Ainsi, « Dreams Money Can Buy »,  n’est pas sorti « officiellement », car comme d’autres morceaux de l’album, Drake et son label n’ont pas pu (ou pas voulu) négocier l’utilisation des samples / échantillons musicaux, sur lesquels ils sont construits. Enregistré en 2011 alors que Drake travaillait sur son deuxième album (« Take Care »), « Dreams Money Can Buy » s’appuie sur une boucle, un sample du formidable morceau « BTSTU » de l’anglais Jai Paul.

Huit années après sa création, cette rencontre informelle entre le rappeur canadien et le talentueux Jai Paul sort enfin officiellement sur « Care Package », un disque qui expose une face moins connue et plus personnelle de Drake.

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.