Sorti chez Normandeep Blues Records, « And The Great Unknown, Part II » de Bror Gunnar Jansson a remis au-devant de la scène la mélancolie bleue.

Bror Gunnar Jansson au Chabada à Angers musique en 2017
Bror Gunnar Jansson au Chabada à Angers musique en 2017 © Maxppp / EVA PERREAUX

Le suédois Bror Gunnar Jansson, a fait cet automne une tournée française à guichet fermé, et pour du blues, c’est rare !

Si l’univers musical du suédois, reste très en phase avec les fondamentaux du blues, il se laisse aussi influencer par les rythmes cubains et le blues touareg. Seul sur scène comme en studio, il joue en Onemanband (en homme-orchestre).

Issu d’une famille de musiciens, Bror Gunnar Jansson va très jeune rejoindre le groupe de blues de son père  « Serves You Right to Suffe » dans lequel il peut jouer à loisir violoncelle, contrebasse, saxophone et basse électrique. C’est en 2012 que parait son premier album, édité à seulement 100 exemplaires et qui sera vite remarqué malgré une diffusion minimale.  

Dans son dernier disque, Mr Jansson raconte un monde ou les thèmes récurrents au blues comme les amours contrariées, la solitude ou  l’exploitation de l’homme par l’homme, sonnent diablement d’actualité. 

Avec Bror Gunnar Jansson, en 2017, Blues is not dead…

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.