Et c'est l'occasion pour Charline Roux de raconter le parcours de celle qui semble avoir fait sien l’adage : "pour vivre heureux, vivons cachés" tout en composant avec la célébrité.

Sia Furler, dite Sia, autrice-compositrice-interprète assiste à la Vanity Fair Oscar Party au Wallis Annenberg Center for the Performing Arts le 26 février 2017 à Beverly Hills, Californie.
Sia Furler, dite Sia, autrice-compositrice-interprète assiste à la Vanity Fair Oscar Party au Wallis Annenberg Center for the Performing Arts le 26 février 2017 à Beverly Hills, Californie. © Getty / Presley Ann Slack / Patrick McMullan

Une chanteuse dont l’envie de s’exposer est inversement proportionnel au caractère spectaculaire de sa voix, une particularité qui lui a valu ce titre de New-York Times : 

Sia Furler, la pop star socialement phobique

Elle n’apparaît désormais que rarement et toujours cachée derrière une immense frange. Quant à ses clips, depuis 2014, elle y est remplacée par une incroyable jeune danseuse, Maddie Ziggler.

Chandelier, drôle de titre sur fond d’addiction, en témoigne son 123 123 drink, qui a propulsé Sia au rang de popstar premium, elle dont la carrière était pourtant loin de débuter avec la sortie de son album One Thousand Forms Of Fear, son sixième en solo.

C’est au milieu des années 90 que Sia Furler, biberonnée à Aretha Franklin, Stevie Wonder et Sting, débute comme chanteuse du groupe d’acid jazz australien Crisp.

En 1997, le groupe se sépare, Sia sort Only See un premier album au succès tout relatif et part s’installer à Londres, où elle doit faire face à la perte tragique de son premier amour, un drame dont il est largement question dans son deuxième album au titre programmatique Healing Is Difficult.

Sia devient aussi l’une des voix les plus irrésistibles du duo trip hop Zero 7.

Il faudra attendre 2004 pour que le troisième album de la chanteuse ne voit le jour, il s’appelle Colour Of The Small One et l’un de ses titres devient inoubliable puisque associé pour toujours à la famille Fisher, on entend Breathe Me dans le final de la série Six feet Under.

Parallèlement à sa carrière solo et perso, Sia devient faiseuse de tubes pour d’autres. Les "autres" étant aussi divers et variés que Britney Spears, Eminem, Beyonce et Rihanna.

Diamonds, dont la légende veut que Sia l’ait écrite en 14 minutes montre en main.

Elle prête sa voix à un autre tube en or massif le Titanium de David Guetta et une autre légende veut que Guetta ait préféré la version démo enregistrée par Sia, à l’attention d’hypothétiques chanteuses, à celles des dites chanteuses plus connues à l’époque.

La suite on la connaît, 1, 2, 3, 1, 2, 3, 4, 5, 6, et un septième album en 2016, This Is Acting suivi l’année suivante d’un album de Noël et revoilà Sia annonçant un neuvième LP et un film, qu’elle a co-écrit et dirigé. 

Il s’appelle Music et on y verra évidemment son alias de clip, la danseuse Maddie Ziegler mais aussi Kate Hudson et le titre qui synthétise ses deux actualités brûlantes, c’est Together  : 

Together figurera sur la bande originale de Music, le film de Sia. 

Le titre est disponible sur les sites de streaming et téléchargement légal et on attend une date de sortie pour le long métrage. 

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.