Le 18ème album d’Avishaï Cohen, « 1970 », est paru le 6 octobre. Il porte en titre l’année de naissance du bassiste de jazz qui a complètement renouvelé son orchestre.

Avishaï Cohen
Avishaï Cohen © Maxppp / Remi Wafflart

Avec ce nouvel album plus porté sur la pop, Avishaï Cohen innove en chantant lui-même avec la volonté de séduire un public plus large.

Les douze titres que le musicien-interprète dévoile sur " 1970 " vont des ballades émouvantes et inédites en anglais telles que « Emptiness » et « Blinded », ainsi que des reprises : « For no one » des Beatles ou le gospel « Motherless child » mais aussi  des chants folkloriques du Moyen-Orient. 

Avishaï Cohen pratique une forme de jazz des frontières et des traditions, mêlant chants, groove, virtuosité, projetant au-devant de la scène le grave mélodique que sa contrebasse relie à la terre de ses ancêtres. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.