Cela faisait un bon moment que nous attendions un bon album des Stray Cats. Et bien c’est fait : « 40 » est un album anniversaire avec un gâteau de premier choix. Ça se fête !

The Stray Cats, de gauche à droite : Lee Rocker, Brian Setzer et Slim Jim Phantom, à Hambourg, en avril 1981.
The Stray Cats, de gauche à droite : Lee Rocker, Brian Setzer et Slim Jim Phantom, à Hambourg, en avril 1981. © AFP / Ilse Ruppert / Photo12

Certaines retrouvailles peuvent parfois tourner vinaigre. Et bien là, avec les Stray Cats, c’est tout le contraire. Le trio de rockabilly formé de Brian Setzer, Slim Jim Phantom et Lee Rocker, semble avoir retrouvé une fougueuse jeunesse. 

Enregistré à Nashville, ce disque aurait pu être la suite logique d’un des premiers albums du trio. Chaque chanson a été répétée encore et encore, pour qu’une fois que la lumière rouge du studio s’allume… Les trois compères démarrent la course sans se soucier de l’arrivée. 

Après leur première séparation en 1984,  Brian Setzer avait eu un succès international en s’accoquinant avec un big-band façon swing, en multipliant les musiques de film ou les albums solos. Son talent  de compositeur faisait de lui un chat tout terrain, mais c’est avec ses anciens copains de quartier, que la source de jouvence semble à nouveau couler. 

« 40 » le disque, a été produit par Peter Collins avec la complicité de Vance Powell (Jack White, Arctic Monkeys, Chris Stapleton). Et c’est le premier album du trio depuis 26 ans. 

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.