Sorti en février, "Transangelic Exodus" est le nouvel album d'Ezra Furman, un chanteur américain qui aime les jolies robes.

Ezra Furman lors d'un concert en Californie (avril 2017)
Ezra Furman lors d'un concert en Californie (avril 2017) © AFP / Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Ezra Furman, est assez méconnu du grand public, il a pourtant déjà à son actif plusieurs albums (7 en tout, si on compte ceux avec son groupe The Harpoons)

Basé à Chicago, auteur, compositeur et interprète, Ezra Furman se distingue certes par son look queer, mais aussi et surtout, par son écriture et son univers, juste assez excentrique pour que chacun puisse se sentir concerné…

Entre délicatesse et outrance, avec un brin d’humour, Ezra Furman questionne le genre mais d’abord l’humain, dans un registre musical qui en a vu bien d’autres… le rock. 

De Lou Reed à Bob Dylan pour des textes souvent empreints de poésie brute, en passant par le folk, le punk ou le glam pour l’énergie musicale, les chansons d’Ezra Furman n’ont fait que s’affiner au fil des ans pour arriver à l'album : « Transangelic Exodus ».

Sorti début février, cet album en forme de road-movie, nous ballade dans la nouvelle Amérique de Donald Trump, un endroit un peu effrayant... Ezra Furman y est amoureux d’un ange, et se voit contraint de prendre la fuite, poursuivi par un système totalitaire. 

" Transangelic Exodus " est un album plein de fougue et de tendresse, d’une liberté totale. Une liberté à laquelle chacun peut ou doit pouvoir prétendre.

Musicalement entre pop 60’s et glam-rock, avec des accents de cordes et de cuivres qui viennent  arrondir les angles les plus acérés, «  Transangelic Exodus » est un grand et bel album de rock du temps présent.

Ezra Furma sera en concert en France : le 3 juin à Nîmes pour le festival This Is Not A Love Song et fin août au parc de Saint-Cloud pour le festival Rock En Seine.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.