Gaëtan Roussel est de retour avec onze nouvelles chansons très épurées qu’il a entièrement écrites et composées, en partie pendant le confinement 2020.

Portrait de l’auteur-compositeur-interprète et animateur de radio, Gaëtan Roussel à Paris le 22 février 2021.
Portrait de l’auteur-compositeur-interprète et animateur de radio, Gaëtan Roussel à Paris le 22 février 2021. © AFP / Joël Saget

« Est-ce que tu sais ? » constitue le quatrième album de sa discographie solo, le douzième si l’on inclut ceux qu’il a enregistrés avec ses deux premiers groupes, Louise Attaque et Tarmac ainsi que « Lady Sir » avec Rachida Brakni.  

Dans sa dernière livraison, Gaëtan Roussel s’est essentiellement concentré sur la guitare acoustique, l’instrument qui lui a donné envie d’écrire des chansons.  

En prélude à l’album paru le 19 mars, Gaëtan Roussel nous avait déjà gratifiés de trois titres extraits, dont peut-être la plus belle de toutes, « Les matins difficiles », une chanson qui parle de résilience et qui questionne sur la manière de se relever d’une situation difficile et de continuer à avancer. Un thème qui, on s’en doute, est très inspiré d’une situation que nous connaissons tous, celle d’un monde à l’arrêt.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Sur deux chansons Gaëtan Roussel est en duo avec deux artistes qu’il apprécie pour des raisons très différentes. Il y a d’abord Camelia Jordana dont il adore la voix et avec laquelle il partage la ballade « La photo ». Ils s’étaient rencontrés le temps d’une reprise d’un titre de Blondie sur la scène de l’Olympia et Gaëtan s’était promis à ce moment-là d’unir un jour sa voix à la sienne sur un enregistrement. Le deuxième duo implique Alain Souchon, son idole de toujours. Il n’avait fait que le croiser de temps à autre mais sans jamais avoir eu l’occasion de lui parler. Sur ce disque, ensemble, ils chantent « Sans sommeil », un reggae chaloupé dans lequel Souchon se met dans la peau d’un SDF errant dans les rues vides durant le confinement.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Après avoir emprunté des voies électro-rock sur ses deux albums précédents, il a décidé, dans cette nouvelle aventure, de ranger les machines pour inverser le processus en reprenant sa guitare, un instrument dont il dit avoir un rapport charnel, avec lequel il a écrit des chansons plus directes et spontanées comme au début de Louise Attaque.  

Contraint de rester chez lui à écrire et enregistrer ses maquettes, Gaëtan Roussel s’est ensuite entouré d’une équipe de choix pour donner corps à ses chansons. Pour ce faire, il a fait appel au guitariste et au batteur du groupe britannique Portishead, Adrian Utley et Clive Deamer.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le 16 mars, les auditeurs de France Inter ont eu le privilège de découvrir une partie des nouvelles chansons de Gaëtan Roussel en avant-première lors d’un concert, à l’occasion d’une triple affiche qu’il a partagé avec Lou Doillon et Delgrès. Ce soir-là, il nous dévoilait quelques titres de son nouvel album dont « On ne meurt pas (en une seule fois) ».  

Le clip qui accompagne la chanson vaut le détour : on y voit réunis les grands champions sportifs retraités Alain Prost, Bixente Lizarazu, Martin Fourcade, Marie-José Pérec ou encore Bernard Hinault au volant de son tracteur.  

Plus surprenante est la vidéo qui illustre le single « Je me jette à ton cou » dans laquelle Gaëtan Roussel déambule dans les Alpilles aux côtés de Daniel Auteuil. Une rencontre qui n’est pas tout à fait un hasard si l’on sait que le musicien a produit l’album de chansons et mis en scène le spectacle musical de l’acteur, « Déjeuner en l’air », consacré aux textes du poète Paul-Jean Toulet, célèbre pour ses « Contrerimes ». Le disque et le spectacle sont annoncés pour les mois prochains.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Gaëtan Roussel : album "Est-ce que tu sais ?" (Play Two)  

Gaëtan Roussel sera en tournée dans toute la France à partir d’octobre.  

Les invités
Contact
Thèmes associés