"Hunter", le troisième album de la chanteuse anglaise, s’engouffre dans l’actualité du genre.

Anna Calvi lors d'un concert à Berlin en 2014
Anna Calvi lors d'un concert à Berlin en 2014 © AFP / MATTHIAS BALK / DPA

Anna Calvi est une multi-instrumentiste (guitare violon et piano) qui a tout de suite imposé sa marque de fabrique : un rock sans concession servi par une jolie plume.

Nous étions sans nouvelles d’elle depuis 5 ans, ce qui est rare dans ces métiers où l’on pousse souvent les artistes à produire un disque tous les deux ans, histoire de ne pas se faire oublier. 

Pour ce troisième album "Hunter", Anna Calvi s’empare d’un sujet d’aujourd’hui. Elle questionne à sa façon la relation homme/femme dans notre société, mais aussi à son échelle personnelle, dans sa tête et dans son corps où la question du genre masculin/féminin devient le fil rouge d’une réflexion autour de dix titres qui viennent bousculer sa vision du monde. 

Anna Calvi :

Je suis à la poursuite de quelque chose - je veux vivre d’expériences, je veux avoir le contrôle, je veux la liberté sexuelle, je veux de l’intimité, je veux me sentir forte, je veux me sentir protégée et je veux trouver la beauté parmi le désordre...

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.