En 2017, "The Order of time" le précédent album de Valérie June avait été adoubé par Bob Dylan. Quatre ans après "The Moon and the Stars : Prescription for Dreamers" (Fantasy) est une ordonnance mélodique pour toutes celles et ceux qui aiment rêver.

La chanteuse Afro-américaine, auteur-compositeur et multi-instrumentiste  Valerie June, en concert à l’ l'Austin City Limits Music Festival à Zilker Park le 6 octobre 2017 à Austin, Texas.
La chanteuse Afro-américaine, auteur-compositeur et multi-instrumentiste Valerie June, en concert à l’ l'Austin City Limits Music Festival à Zilker Park le 6 octobre 2017 à Austin, Texas. © Getty / Gary Miller / FilmMagic

Miss June raconte :

Avec ce disque il m’est enfin apparu évident pourquoi j’ai toujours rêvé de faire de la musique.” 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Et elle précise : 

Ce n’est pas pour des raisons matérielles, pour en tirer des avantages, ou pour gagner l’affection de quiconque… C’est parce que rêver nourrit ma curiosité ; rêver m’aide à rester sur un chemin où j’apprends ce que je dois partager avec le monde. Je pense que, quand on se permet de rêver comme on le fait dans l’enfance, on maintient allumée cette lumière que nous avons tous en nous ; et cela nous aide à préserver une sorte de magie dans notre vie.” 

Et nous on la croit.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Produit par Valerie June et Jack Splash (Kendrick Lamar, Alicia Keys, John Legend), ce disque est comme chacun de ses album un mélange de genre où elle arrive à donner à son blues un esprit de soul et à son folk des respirations psychédéliques. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour les arrangements de cordes Valerie June a fait aussi appel à Lester Snell, une légende des studios de Memphis qui avait  posé sa patte sur les enregistrements d’Isaac Hayes, Al Green, ou Solomon Burke. C’est donc extrêmement bien entourée, et avec un mélange de génération de musiciens qui n’est pas si courant  que June a creusé son sillon. Sur Call me fool, où elle est rejointe par Carla thomas la reine du Memphis soul, elle explique :  

Rêver fait très peur, tout le monde dans ta vie te dira que tu es folle et que ça ne marchera jamais… Mais il faut que tu laisses dire, qu’on te traite de folle, et tu y vas quand même.” 

On rêve donc.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Valérie June  - "The Moon and the Stars : Prescription for Dreamers" ( Fantasy)

Contact
Thèmes associés