Selah Sue revient avec les bons ingrédients, bien dosés: influences jazz de la scène londonienne et rap américain des années 90, tout en nous offrant une parodie sur les influenceurs avides de reconnaissance. On likke et on partage forcément.

L’auteure-compositrice-interprète, Selah Sue sur scène lors d'un concert au Festsaal Kreuzberg le 5 juin 2018 à Berlin, Allemagne.
L’auteure-compositrice-interprète, Selah Sue sur scène lors d'un concert au Festsaal Kreuzberg le 5 juin 2018 à Berlin, Allemagne. © Getty / Jana Legler / Redferns

Selah Sue est de retour avec un nouvel album qui sortira en 2022 et elle vient d’en dévoiler un premier extrait « Hurray ».

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La jeune chanteuse Belge de Louvain, ancienne étudiante en psychologie, auteure-compositrice-interprète a commencé sa carrière en 2008 avec son premier EP – 5 titres, « Black Part Love »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Selah Sue est âgée de 19 ans quand le tube « Raggamuffin » la propulse sur le devant de la scène. 

En quelques mois, elle impose sa voix écorchée et ses yeux revolvers, avec un style immédiatement reconnaissable, un groove assuré, puisé dans le ragga jamaïcain qu’elle affectionne tant !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Personnellement, je ne résiste pas à ce riddim qu’elle a emprunté au chanteur jamaicain Beenie Man dans sa chanson "who am i" et j’ai tout de suite envie de vous dire « rewind selecta ! »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec ce tube « Raggamuffin » , le succès de Selah Sue devient planétaire, son 1 er album est certifié double disque de platine en France; elle reçoit le prestigieux prix Constantin mais cette soudaine notoriété, rapide et fulgurante est paradoxalement venue renforcer ses fragilités.

En prenant ses distances, tout en prenant la mesure de son succès, elle a également eu besoin de quatre années, avant de revenir avec son deuxième album « Reason », plus personnel, enregistré entre Londres et la Jamaïque réalisé avec Troy Taylor l’architecte sonore derrière certains triomphes de Whitney Houston, Aretha Franklin avec lequel elle a opté pour des titres aux sonorités plus électroniques comme dans « Alone » 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Son nouveau titre à la fois une parodie et une critique de notre société actuelle qui se moque de tous ces assoiffés de reconnaissance qui envahissent les réseaux sociaux. 

Accompagné du rappeur canadien TOBi, Selah Sue signe un titre introspectif et addictif, en mêlant influences jazz de la scène londonienne et influences hip-hop de la scène des 90’s. Une chanson qui me rappelle le coté cool d’un tube du groupe de rap us : Naughty by Nature avec « Hip Hop Hooray », en 93 souvenez-vous ! 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Voici à présent la joie, un brin contenue, mais bien présente, exprimée par Selah Sue, le jour de son retour en Belgique après plusieurs semaines d’exil à L.A où elle a collaboré avec les auteurs-compositeurs et producteurs les plus célèbres du coin. 

Elle était simplement heureuse de rentrer enfin chez elle pour retrouver les siens et faire de la musique en pyjama. Il n'y a rien de tel que de rentrer à la maison, pas vrai ? « Hurray » ou comme on dit en France: "Hourra

« Hurray » est dans la playlist et Selah Sue sera en concert triple affiche sur France Inter le 1er octobre avec Sopico et Malik Djoudi, et le 7 octobre à La Fiesta des Suds de Marseille. 

Contact
Thèmes associés