True crime livre
True crime livre © Radio France

Des histoires criminelles authentiques racontées par des spécialistes du fait-divers : c'est le concept de "True crime", une série de livres qui va passionner les amateurs de crimes en tout genre. Le premier volume est sorti le 31 mars .

Ce premier tome a été écrit à 18 mains. La plupart des 9 auteurs sont des journalistes, comme Frédérique Lantiéri, la présentatrice de l'émission "Faites entrer l'accusé" , mais il y a aussi le criminologue Alain Bauer ou le commissaire de police et historien Charles Diaz. Chacun signe une enquête, raconte les dessous d'une histoire criminelle authentique. C'est Frédéric Ploquin, grand reporter à Marianne et spécialiste de la criminalité, qui a voulu lancer cette série.

L'idée c'est de créer le premier gang du fait-divers en France, de rassembler les journalistes qui depuis des années sont dans les commissariats, les tribunaux, et qui ont envie de faire partager leur passion du fait-divers.

Un numéro de "True crime" sortira tous les 6 mois. Le prochain est en cours d'écriture. Rédigé par de nouveaux auteurs, il sera publié en octobre. "Cette idée me plait beaucoup : les livres, comme les crimes, ça va être en série !", se réjouit Frédéric Ploquin.

Le crime a ses modèles

Chaque tome a un thème. Ce premier numéro est consacré aux "prototypes" : ces criminels qui en ont inspiré d'autres. "Parce que le crime a ses modèles", indique la quatrième de couverture du livre. On découvre ainsi le parcours de l'homme qui a inspiré Anders Breivik, le tueur d'Utoya, en Norvège. Cet homme, c'est un Américain : Ted Kaczynski, criminel star aux Etats-Unis. Ce mathématicien brillant a été arrêté en 1996, après avoir envoyé pendant 18 ans des colis piégés. Ses cibles : des personnes en lien avec le système technologique, qui aliénait selon lui les individus. De 1978 à 1996, Ted Kaczynski a tué 3 personnes et fait 24 blessés. Ted Kaczynski s'est dressé, seul dans son coin, dans une cabane du Montana, contre la société toute entière. Il a d'ailleurs écrit un manifeste... ce que fera aussi des années plus tard le Norvégien Anders Breivik, en prenant modèle sur l'Américain. C'est l'écrivain Laurent Obertone qui signe l'enquête sur Ted Kaczynski.

Ils appartiennent à la même catégorie d'individus : très intelligents et totalement enfermés dans leurs croyances. Ce sont des individus qui finissent par vous faire douter de la réalité du monde, tellement ils sont sûrs de leur fait. Vous ne pouvez jamais les faire douter, mais eux peuvent vous faire douter.

Avec ce livre, publié aux éditions Ring et vendu 18 euros, on replonge donc dans les annales du crime avec l'histoire aussi du premier tueur en série français au 18ème siècle ou la mode des attaques au vitriol par des femmes contre des hommes à la fin du 19ème. Tous les textes ne se valent pas. Les plumes sont plus ou moins talentueuses. Mais chaque histoire est passionnante.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.