Par Emmanuel Leclère

L'avocate franco camerounaise Lydienne Yen Eyoum a été libérée lundi 4 juillet à Yaoundé.

Elle avait été condamnée il y a deux ans à 25 ans de prison pour détournements de fonds publics. C'est le président camerounais Paul Biya qui l'a finalement graciée.

L'avocate française de Lydienne Yen Eyoum, Caroline Wasserman se sera battue pendant 6 ans, parfois très loin des prétoires judiciaires.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.