Le procès s’est achevé dans la nuit de jeudi à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Quelques jours avant la chute du régime de Laurent Gbagbo, quatre otages dont deux Français, le directeur du Novotel Stéphane Frantz di Rippel et le PDG de SIFCA, Yves Lambelin, le plus grand patron Français résidant en Côte d’Ivoire, sont embarqués par un commando vers le palais présidentiel tout proche. Seuls les ossements d’Yves Lambelin avaient été retrouvés sur les bords de la lagune d’Abidjan.

La cour d’assise de Yopougon à Abidjan a condamné hier soir les principaux prévenus à des peines allant de 8 à 18 ans de réclusion. Parmi eux : l’ex général Dogbo Blé qui dirigeait la garde présidentielle en avril 2011.

Ce procès aura duré deux mois, avec une coopération judiciaire franco-ivoirienne inédite.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.