Scarlett Johansson et Grégoire Delacourt: un casting de choix comme on n'en voit qu'à la 17ème du tribunal de grande instance de Paris. L'actrice américaine poursuit l'écrivain français.

scarlett johansson fiancée à un français
scarlett johansson fiancée à un français © reuters

Si vous lisez la presse people, vous savez que Scarlett Johansson vit une partie de l'année à Paris et attend en ce moment un bébé d'un papa français. Elle a aussi découvert l'un de nos romanciers à succès, Grégoire Delacourt, l'auteur de La liste de mes envies , avec 650 000 exemplaires vendus.

L'année dernière, dans un nouvel ouvrage intitulé La première chose que l'on regarde , Grégoire Delacourt met en scène un sosie de Scarlett Johansson, une certaine Jeanine, mannequin pour les robes de mariée Pronuptia, qui débarque un jour chez un jeune garagiste en Picardie. Il faudra quelques jours et une soixantaine de pages pour qu'Arthur Dreyfuss se rende à l'évidence : la jeune femme dont il est tombé amoureux n'est pas Scarlett Johansson.

Scarlett Johansson, la vraie, a demandé avant-hier à l'écrivain et à son éditeur Jean-Claude Lattès, 50 000 euros de dédommagement, au grand dam de l'auteur, qui était représenté par l'avocate Anne Veil :

L'avocat de Scarlett Johansson, Vincent Toledano, n'a pas voulu me parler. Si j'ai bien compris, il n'a pas l'autorisation de sa cliente. Ce qu'il visait plus précisément dans son assignation, c'est le fait que l'écrivain ait publié une photo de Scarlett Johansson sur son blog, pour la promotion du livre. Une photo qu'il a enlevée depuis, en reconnaissant son erreur.

Pour l'avocat de l'actrice, c'est aussi une affaire de gros sous : Scarlett Johansson fait beaucoup de campagnes publicitaires pour des marques de luxe. Bref, son image vaut de l'or, et les profits n'appartiennent qu'à elle.

L'actrice attaque aussi pour atteinte à la vie privée. Dans le livre, Grégoire Delacourt évoque deux « passades » amoureuses de l’actrice. « Il n'y a qu'à lire la presse people ou wikipedia pour être au courant », s'insurge l'avocate de l'auteur.

Et bien non, si l'actrice n'est pas toujours pudique dans les interviews qu'elle donne, elle conteste les deux liaisons dont on parle et d'après son avocat, Scarlett Johansson, qui est encore une jeune femme de 29 ans, s'est émue d'être présentée comme une "Marie couche-toi-là".

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.