Dans le prétoire examine la plainte d'un ex-agent du service action de la DGSE pour tentative d'assassinat. Une première en France !

Cette plainte déposée la semaine dernière, c'est celle de Jean-Marc Gadoullet, le premier négociateur français pour la libération des otages d'Areva et de _Vinc_i à Arlit, enlevé en 2010.

Un agent secret qui règle ses comptes dans un livre paru hier aux éditions Robert Laffont.

C'est un ex colonel de l'unité combattante de la DGSE, la plus secrète de l'armée française, celle des missions clandestines, décidées par le chef de l'Etat. Un agent dont le nom était sorti médiatiquement pour la première fois de sa vie juste après la libération des trois premiers otages d'Arlit en 2011, et alors qu'il s’apprêtait à renégocier pour les quatre autres avec Abou Zeid, l'un des chefs d'Al Quaida au Maghreb de l'époque, abattu depuis par l'armée française.

Agent Secret, de Jean-Marc Gadoullet, avec Matthieu Pelloli
Agent Secret, de Jean-Marc Gadoullet, avec Matthieu Pelloli

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.