Coupe du monde de football 2014
Coupe du monde de football 2014 © Stuart Westmorland/Corbis

Peut-on se retrouver dans le prétoire parce qu’on a regardé la coupe du monde sur son lieu de travail ?

Un salarié qui travaille en soirée pourra-t-il quand même suivre la rencontre entre la France et la Suisse à la radio ou à la télé ce soir sans risquer de problème ? La réponse n'est pas si simple.

Savez-vous déjà qu'en temps normal, un salarié passe en moyenne 63 minutes par jour sur Internet pour des navigations personnelles ?

C’est plus d'une heure de temps de travail dérobée à son patron ! Alors si on peut en piquer impunément 63, on peut en piquer 90 de plus sans problème !

Je suis allé demander à Jean-Emmanuel Ray, professeur de droit à la Sorbonne et membre du Club des Juristes : peut-on se faire licencier en regardant un match ?

__

L'autre problème pour le patron, c'est qu'un employé n'est pas obligé de prendre l'ordinateur de l'entreprise pour regarder le match, il peut le faire avec son smartphone. En faisant cela discrètement, tant qu'on ne se fait pas pincer, on est à l'abri de toute poursuite disciplinaire. Le problème du match de foot, c'est la durée de la rencontre, prévient Jean-Emmanuel Ray :

Mieux vaut donc s'abstenir de regarder les matchs. Mais certaines entreprises ont bien compris qu'il valait mieux avoir des salariés heureux plutôt que des employés frustrés. Alors, elles ont carrément décidé d'installer des écrans géants et d'organiser des fêtes conviviales et structurantes. Oui, il est parfois plus rentable de perdre 90 minutes de temps de travail, surtout si la France l'emporte.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.