Pendant cinq semaines, France Inter vous fait vivre le procès Bettencourt - affaire tentaculaire aux innombrables rebondissements - au jour le jour.

Un feuilleton à retrouver dans les journaux de 8 heures et 19 heures

Ce procès revient au point de départ de toute l'affaire : les soupçons d'abus de faiblesse envers Liliane Bettencourt, dénoncés par sa fille Françoise Meyers en 2007.

Sur le banc des prévenus, dix personnes : le photographe François-Marie Banier, ami de la milliardaire, son gestionnaire de fortune Patrice de Maistre, mais aussi un avocat, deux notaires, l'homme d'affaires Stéphane Courbit, l'ancien ministre Eric Woerth.. Tous sont soupçonnés d'avoir bénéficié à des degrés divers des largesses de la milliardaire, alors qu'elle était vulnérable, entre 2006 et 2011. Ils vont devoir s'expliquer, face à la fille et aux petits fils de Liliane Bettencourt. Agée aujourd'hui de 92 ans et atteinte de la maladie d'Alzheimer, elle n'assistera pas au procès.

Cette galerie de portraits va nourrir les compte-rendus d'audience que vous retrouverez quotidiennement, pendant cinq semaines, dans les journaux de 8 heures et 19 heures.

L'audience en live sur franceinter.fr

Comme pour l'affaire du docteur Muller en octobre 2013, comme pour le procès - finalement renvoyé - de Francis Heaulme l'année dernière, nous vous faisons vivre le procès Bettencourt, comme si vous y étiez.

Bannière procès
Bannière procès © Radio France / Dominique Lemarié

Ca se passe en direct avec le récit des audiences et des croquis. Puisque les caméras et appareils photos sont interdits dans les salles, c'est une dessinatrice, Dominique Lemarié rompue à l'exercice qui vous donnera à voir le procès Bettencourt. Il y aura bien sûr également du live-tweet, les meilleurs moments d'audience racontés en 140 caractères sur les comptes et .

Et tous les éléments nécessaires à la compréhension de cette affaire tentaculaire à découvrir ici.

Une saga en dessin ... animé

Parce que tous les ingrédients d'une véritable saga sont là - la femme la plus riche de France, les prédateurs qui rôdent autour du magot, le petit personnel qui voit tout et entend tout, sa fille unique à qui elle ne parle plus, les comptes en Suisse, l'île au Seychelles, les visites des hommes politiques, un procureur sous influence - l'histoire se prêtait également bien au format de la bande dessinée.

Liliane sans fard
Liliane sans fard © Radio France

France Inter vous offre donc un portrait haut en couleurs de l'héritière de L'Oréal avec le dessinateur Olivier Josso.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.