Le mois dernier France Culture a obtenu une autorisation spéciale d'enregistrer une audience et a diffusé un procès.

Les propos des magistrats ne doivent pas porter atteinte à la dignité humaine
Les propos des magistrats ne doivent pas porter atteinte à la dignité humaine © Maxppp / Lionel VADAM

Il y a dans le box, un jeune de 18 ans, casier judiciaire vierge, atteint d'une psychose infantile, il comparait pour le vol de trois téléphones portables sur des adolescentes qu'il a agressées. Il est condamné à quatre ans et demi de prison ferme. Mais au-delà de la sévérité de la sanction, ce sont les propos tenus à l'audience qui ont choqué.

► La page du reportage de Pascale Pascariello sur France Culture

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.