Le juge antiterroriste Gilbert Thiel part à la retraite. Un sacré personnage !

Avec sa tête à la capitaine Haddock, son paquet de Gitanes sans filtre et son humour ravageur, Gilbert Thiel détone dans l’univers souvent feutré de la magistrature. Supporteur du Football club de Metz, amateur de poésie (Rimbaud et Verlaine) et admirateur de Georges Brassens. L’un de ses surnoms: l’« emmerdeur du palais de justice », il le prend comme un compliment :

__

« Je suis un juge laïc, dit Gilbert Thiel, je n’ai donc aucune religion, pas même celle de l’aveu. »

Sa carrière débute à Nancy, dans les années 70. Il enquête sur l’une des premières affaires de fausses-facture politiques et sur la « diabolique » Simone Weber, qui avait découpé son amant avec une meuleuse à béton et qui appelait le juge Thiel « mon poussin », ou parfois « Paul Touvier », quand elle était vraiment en colère !

thiel
thiel © Radio France

En septembre 95, Gilbert Thiel intègre la prestigieuse galerie Saint-Eloi, dans la section anti- terroriste : le tueur en série Guy Georges, les dossiers corses, l’assassinat du préfet Erignac, l’affaire du bagagiste de Roissy…

Son indépendance et son franc-parler lui valent d’être placardisé à la fin des années 2000. Il « se venge » en signant le scénario d’une BD où il est question de l’irrésistible ascension d’un avocat d’affaires, à Neuilly. Toute ressemblance avec Nicolas Sarkozy ne serait évidemment nullement fortuite !

Il fait également une apparition dans la série « Engrenages » : où il campe avec jubilation un magistrat qui tyrannise le juge Roban :

Au Palais de justice de Paris, il y a quelqu’un qui le connaît mieux que personne, c’est son greffier : Rodolphe Moussier. Le juge Thiel, c’est « son juge » depuis 13 ans. Un juge qui dès son arrivée voulait savoir ceci :

__ Et la deuxième question, c’était : « Est-ce qu’au moins, vous buvez un peu ? ». Deux mots pour résumer « son juge » : « grand professionnel, plein d’humanité », dit son greffier, qui garde encore en mémoire ce dialogue, en 2004, avec les parents d’un jeune Corse impliqué dans une série d’attentats :
__ Jusqu’au bout, Gilbert Thiel aura refusé la Légion d’Honneur. Normal pour un admirateur de Georges Brassens pour qui « la Légion d’Honneur, ça ne pardonne pas ! »
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.