Hasard du calendrier judiciaire, les derniers mois de 2018 ont des allures de générique pour un best of de "Faites entrer l'accusé".

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.