Arte rediffuse "Spartacus et Cassandra", documentaire de Ioanis Nuguet. Un film qui dépeint avec sensibilité le quotidien de deux enfants roms, encadrés par leur tutrice.

Présentation de Spartacus et Cassandra d'Oanis Nuguet en 2014 en Italie
Présentation de Spartacus et Cassandra d'Oanis Nuguet en 2014 en Italie © Getty / Ernesto Ruscio

Bienvenue dans un monde où des poules vous font de l’œil au son de l’accordéon. Il y a aussi cette drôle de tente rouge, un chapiteau, et au-dessous, des enfants, en file indienne, ils dansent, ils sourient, s’amusent. Et puis il y a ces femmes, en fichu, qui rient. Et puis ces hommes qui parlent fort. Et puis d’un coup, tout le monde se tait parce que ce monde, c’est aussi celui des descentes de polices, des contrôles d’identités, des menaces d’expulsion…

C’est là, entre la fête et la peur, que grandissent Spartacus et Cassandra, deux enfants Roms, recueillis par une artiste de cirque, Camille. Leur histoire a été filmée, montée, mixée. Au bout du bout, un documentaire, qui porte leur prénom, tout en haut de l’affiche, pour dire haut et fort ce que Rom veut dire. Derrière l’étiquette, c’est une vie qui bat, un peu plus âpre, certes, un peu plus cabossée, aussi, mais une vie tout de même.

Bienvenue chez Spartacus et Cassandra. Bienvenue sous le chapiteau.

Le réalisateur Ioanis Nuguet a passé 3 ans auprès de ces Roms de Seine-Saint-Denis

Son film documentaire Spartacus et Cassandra suit deux enfants dans leurs doutes, leurs colères, leurs moments heureux aussi.

L'univers de Ioanis Nuguet

Son choix musical : Wasserflut D.911 (Op. 89) de Christoph Pregardien

Sa photo :

Son texte : Le livre de la pauvreté et de la mort de Rainer Maria Rilke

Son objet :

Programmation musicale :

  • M / Fatoumata Diawara / Toumani Diabate / Sidiki Diabate - Cet air
  • Ken Boothe / Inna De Yard - Artibella
  • Bjork - It's oh so quiet
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.