Pour sa nouvelle saison inédite, la série de France 5 "Sale temps pour la planète" passe par les îles Fidji et à la Réunion et y observe la transformation des modes de vie.

Viti Levu, Fidji
Viti Levu, Fidji © Getty

Bienvenue dans un monde où il fait bon vivre, et où les pieds dans l’eau, la tête au soleil, on tend la main pour ramasser une mangue, une noix de coco, une daurade qui chatouille les pieds, ou alors cette barre chocolatée… Ce monde, évidemment, n’existe pas ou plus. On a coupé les arbres pour pouvoir fabriquer des barres chocolatées et pour pouvoir les emballer. Cette planète qui fut la nôtre a fini par changer : températures en hausse, niveau de l'eau en baisse...

Si ce monde a couru sa perte, s'il a joué avec le feu, il peut renaître, pour peu qu’il accepte de se réinventer. Inventer d’autres façons de vivre, d’autres façons de consommer. L’horizon peut redevenir tout bleu.

Après avoir travaillé pour France 3 en tant que grand reporter, Morad Aït-Habbouche a créé en 2001 l'agence de presse "Elle est pas belle la vie !", qui réalise des films documentaires et des enquêtes pour les plus grandes chaines françaises (France 2, France 3, France 5 et Canal+). Depuis 2007, une série documentaire réalisée sous sa direction est diffusée sur France 5. Chaque épisode de "Sale temps pour la planète" est une invitation au voyage, à la découverte de paysages, de cultures, et de peuples en proie aux changements climatiques. Cette année, une onzième et toute nouvelle saison inédite est diffusée à partir du 1er août, à 20h50.

Aux côtés du réalisateur Morad Aït-Habbouche, Giulia Foïs accueille Eric Scotto, président et co-fondateur d'Akuo Energy, premier producteur indépendant d'énergie renouvelable en France.

L'univers de Morad Aït-Habbouche :

Son choix musical : Chant traditionnel fidjien

Sa photo :

Son texte : Une nuit dans la forêt de Blaise Cendrars (1960)

Son objet :

Programmation musicale

  • Laura Cahen - Réverbère
  • Oumou Sangare - Fadjamou
  • Pharrell Willimas - Freedom
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.